Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Vidéos les plus récentes
Infos Paris
02/06/2017
Infos cosmopolites
16/11/2015
1 sur 13
Autres infos
Jeudi 1 Octobre 2015 - 05:18
Anne Quemy

Cet article cite : automédon, paris

        

15e Salon Automédon - 10 et 11 octobre 2015

Compétition et Patrimoine pour la 15e édition d'Automédon.


Chaque année, Automédon s’intéresse à un pan de l’histoire de l’automobile et de la moto. Le salon présente des podiums inédits, toujours plus riches, composés par l’organisateur du salon, Yves Levasseur, spécialiste et passionné intarissable.
Automédon donne non seulement à voir, à découvrir mais réunit aussi, dans une ambiance amicale et festive, tous les amoureux des belles mécaniques (automobiles ou motos). De la pièce rarement exposée à la voiture populaire, il y en a pour tous les goûts.




Salon Automédon au Bourget.
Salon Automédon au Bourget.

Compétion et Patrimoine

Pour cette 15e édition, 9 podiums retraceront l’histoire de la compétition à travers son patrimoine, une centaine de clubs seront présents ainsi que 250 exposants.
Automédon investira le hall 4 du Parc des Expositions du Bourget (93) (20.000 m² en intérieur et 30.000 m² en extérieur pour le parking de collection).

Les voitures des « Grand Prix » ancêtres de la Formule 1
Compétitions et courses automobiles vont de pair avec l’ingéniosité des constructeurs à établir des records de vitesse. Ils acquièrent ainsi une image et une notoriété qui leur permettent d’obtenir de nouveaux marchés et surtout de nouveaux clients.
Automédon rendra hommage aux voitures françaises qui se sont illustrées lors de ces « Grand Prix » : Gladiator (1911), Delahaye 135 (1939), Talbot Lago 8 cylindres (1939)…
Automédon et le Club Simca France ouvrent le tiroir de l’inconnu !
Le public se souvient-il aujourd’hui de Simca ? Peut-être un peu à travers Talbot ou Chrysler.
Automédon et le Club Simca France ont choisi de présenter des voitures rares, celles des carrossiers et des voitures de course à mécanique Simca.
Par exemple, cette Simca 5, préparée par Amédée Gordini qui remportant dans sa catégorie, en 1937, les 24 heures du Mans, lui donnera l’immortalité sous le nom du « sorcier ». Le reste du podium course présentera des monoplaces et des barquettes de course (Barthes, Bouvot-Caron, Beutler, CG, Morère, René Berte,...).

On trouvera l’Aronde qui couvrit les 100.000 km en 1953 sur le circuit de Montlhéry, l’Ariane des 200.000 km de Miramas et les modèles des grands carrossiers Figoni, Facel Metallon et Henri Chapron avec la célèbre « Présidence décapotable » utilisée par le Général de Gaulle à l’Elysée !

Les 60 ans de la Ford Thunderbird : de la voiture de sport à la voiture de luxe
À l'origine, en 1955, cette voiture est un modèle « sport » conçu pour concurrencer la Chevrolet Corvette, puis elle deviendra une voiture de luxe.
De 1955 à 1957, c'est un modèle cabriolet de deux places.
En 1958, le bureau d'études de la Ford Motor Company transforme cette voiture en une quatre-places à allure sportive. La Thunderbird sera produite jusqu’en 2005. Le salon présentera une palette de cinq véhicules dont un rare cabriolet Hard Top 1957 avec toit rétractable.

Le mouvement Rod toujours très tendance
Le Salon montrera les modèles les plus rares qui reflètent le travail de personnalisation du véhicule par l’emploi de matériaux particuliers et d’un design avant-gardiste. Cette année, parmi les six modèles présentés : l’exceptionnel coupé Ford 32 classé Best Of Show à Las Vegas en 2013.

Histoire de la moto de Birmingham à Bologne
Le Motorama s’affirme au sein d’Automédon avec plus de 200 modèles historiques.
Dans le cadre du 6e Motorama, Automédon organise, avec le Club Triton de France et le Performance Ducati Club de France, deux vastes podiums consacrés l’un aux motos anglaises (Triumph, Norton, Velocette, Vincent, BSA, Royal Enfield…) et l’autre aux motos Ducati, marque sportive, reconnue pour ses machines de compétition.
Un autre podium sera consacré aux championnes du Bol d’Or 1927/2014 avec Gérald Motos.

Pôle d’attraction : le parking de collection
Ce parking constitue une part de la magie d’Automédon. Durant le week-end, les voitures de collection de plus de 30 ans minimum s’exposent au fil des heures. Il est impossible d’évaluer le nombre de marques et de modèles qui se succèdent mais le spectacle et la variété sont garantis !
Pour cette 15e édition, 9 podiums retraceront l’histoire de la compétition à travers son patrimoine, une centaine de clubs seront présents ainsi que 250 exposants.
Automédon investira le hall 4 du Parc des Expositions du Bourget (93) (20.000 m² en intérieur et 30.000 m² en extérieur pour le parking de collection).

Les voitures des « Grand Prix » ancêtres de la Formule 1
Compétitions et courses automobiles vont de pair avec l’ingéniosité des constructeurs à établir des records de vitesse. Ils acquièrent ainsi une image et une notoriété qui leur permettent d’obtenir de nouveaux marchés et surtout de nouveaux clients.
Automédon rendra hommage aux voitures françaises qui se sont illustrées lors de ces « Grand Prix » : Gladiator (1911), Delahaye 135 (1939), Talbot Lago 8 cylindres (1939)…
Automédon et le Club Simca France ouvrent le tiroir de l’inconnu !
Le public se souvient-il aujourd’hui de Simca ? Peut-être un peu à travers Talbot ou Chrysler.
Automédon et le Club Simca France ont choisi de présenter des voitures rares, celles des carrossiers et des voitures de course à mécanique Simca.
Par exemple, cette Simca 5, préparée par Amédée Gordini qui remportant dans sa catégorie, en 1937, les 24 heures du Mans, lui donnera l’immortalité sous le nom du « sorcier ». Le reste du podium course présentera des monoplaces et des barquettes de course (Barthes, Bouvot-Caron, Beutler, CG, Morère, René Berte,...).

On trouvera l’Aronde qui couvrit les 100.000 km en 1953 sur le circuit de Montlhéry, l’Ariane des 200.000 km de Miramas et les modèles des grands carrossiers Figoni, Facel Metallon et Henri Chapron avec la célèbre « Présidence décapotable » utilisée par le Général de Gaulle à l’Elysée !

Les 60 ans de la Ford Thunderbird : de la voiture de sport à la voiture de luxe
À l'origine, en 1955, cette voiture est un modèle « sport » conçu pour concurrencer la Chevrolet Corvette, puis elle deviendra une voiture de luxe.
De 1955 à 1957, c'est un modèle cabriolet de deux places.
En 1958, le bureau d'études de la Ford Motor Company transforme cette voiture en une quatre-places à allure sportive. La Thunderbird sera produite jusqu’en 2005. Le salon présentera une palette de cinq véhicules dont un rare cabriolet Hard Top 1957 avec toit rétractable.

Le mouvement Rod toujours très tendance
Le Salon montrera les modèles les plus rares qui reflètent le travail de personnalisation du véhicule par l’emploi de matériaux particuliers et d’un design avant-gardiste. Cette année, parmi les six modèles présentés : l’exceptionnel coupé Ford 32 classé Best Of Show à Las Vegas en 2013.

Histoire de la moto de Birmingham à Bologne
Le Motorama s’affirme au sein d’Automédon avec plus de 200 modèles historiques.
Dans le cadre du 6e Motorama, Automédon organise, avec le Club Triton de France et le Performance Ducati Club de France, deux vastes podiums consacrés l’un aux motos anglaises (Triumph, Norton, Velocette, Vincent, BSA, Royal Enfield…) et l’autre aux motos Ducati, marque sportive, reconnue pour ses machines de compétition.
Un autre podium sera consacré aux championnes du Bol d’Or 1927/2014 avec Gérald Motos.

Pôle d’attraction : le parking de collection
Ce parking constitue une part de la magie d’Automédon. Durant le week-end, les voitures de collection de plus de 30 ans minimum s’exposent au fil des heures. Il est impossible d’évaluer le nombre de marques et de modèles qui se succèdent mais le spectacle et la variété sont garantis !

Informations pratiques : Parc des Expositions Paris - Le Bourget
10 - 11 octobre 2015 - Horaires : 9h-19h
Parking sur place (gratuit pour tous les 2 roues et les voitures anciennes de collection)
Accès : RER : B – Le Bourget Autoroute A1 sortie 5
Entrée : 12€ (gratuit pour les moins de 14 ans), TR: 10€
http://www.automedon.fr -
https://www.facebook.com/pages/Salon-Automedon-officiel/122674794444

 







Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.