Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



23/05/2017 - 01:52
        

« 1717 : Un tsar à Paris » et « Pierre Le Grand, un Tsar en France. 1717 »

Première rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine



Deux expositions se suivent pour célébrer le Tsar Pierre Ier, dit Pierre Le Grand, le fondateur de la diplomatie franco-russe il y a trois siècles.



Deux expositions retracent la commémoration de l'arrivée en France, il y a 300 ans, de Pierre Ier (1672-1725), le 21 avril 1717. Il y demeure jusqu’au 21 juin 1717. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717. Deux expositions au nom presqu'identique, « 1717 : Un tsar à Paris » et « Pierre Le Grand, un Tsar en France. 1717 », c'est aussi cela la diplomatie.

« 1717 : Un tsar à Paris »

La première exposition vient de se terminer le 21 mai 2017 intitulée « 1717 : Un tsar à Paris ». Elle a été organisée par le Centre russe de Paris pour  « célébrer le tricentenaire des relations diplomatiques entre la Russie et la France  ». Mise sur pied dans le prolongement du Congrès international pétrovien qui s'est tenu pour la première fois hors Russie, à Reims et Paris, elle racontait l’histoire de la première visite d’un empereur russe en France en 1717.

Exposition « 1717 : Un tsar à Paris. Tricentenaire de la visite de Pierre le Grand en France »
du 20 avril au 21 mai 2017 
au Centre spirituel et culturel orthodoxe russe
1 Quai Branly 75007 Paris.

Exposition gratuite.

L'exposition a été conçue sur la base des gravures, dessins et effigies des pièces du Musée-réserve d’Etat « Peterhof », complétée par les documents uniques empruntés aux Archives de l’Académie des Sciences à Paris, à la Bibliothèque nationale de France, à la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, aux Archives de la politique extérieure de la Fédération de Russie, aux Archives d’Etat russes des actes anciens et aux collections privées. Des cartes géographiques et des imagesoffraient une reconstitution interactive du voyage réalisé par Pierre Ier.

« Pierre Le Grand, un Tsar en France. 1717 »

La seconde exposition prend le relais du 30 mai au 24 septembre 2017 et s'intitule « Pierre Le Grand, un Tsar en France. 1717 »

Exposition « Pierre Le Grand, un Tsar en France. 1717 »
du 30 mai au 24 septembre 2017
au Grand Trianon, Château de Versailles.

Exposition payante : 
Tarifs : 13€ 50 .Tarif réduit : 10€ après 15h00.
Ouvert tous les jours de 12h à 18h30, excepté le lunddi. Fermeture des caisses à 17h50.

L'exposition est le fruit d’une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d’État de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg en Russie. Elle présentera plus de 150 œuvres – peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits – dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg. 
A gauche, « 1717 : Un tsar à Paris » - A droit, « Pierre Le Grand, un Tsar en France. 1717 »
A gauche, « 1717 : Un tsar à Paris » - A droit, « Pierre Le Grand, un Tsar en France. 1717 »

Parmi les pièces exposées dans la première exposition figurait une lettre écrite à Paris par Pierre Ier à son épouse. Le Tsar y décrit ses impressions sur sa rencontre avec le roi français de l'époque, Louis XV. Nul doute qu'elle devrait également être exposée dans la deuxième exposition, le Tsar ayant été séduit par l'enfant de 7 ans, Roi de France. Le 29 mai 2017, lors de la première rencontre entre le président Russe et le président Français pour la deuxième exposition à Versailles, les premières impressions de Vladimir Poutine sur Emmanuel Macron, et inversement, seront également connues. 

Lire aussi





Et aussi
< >

Mercredi 11 Octobre 2017 - 00:08 Smart Electric Base Paris

Mardi 10 Octobre 2017 - 14:08 Exposition La Nature Abstraite de la Réalité

Les faits | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.