Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : 8e arrondissement
11/11/2009 - 06:01
        

1918-2009 : Les cérémonies du 11 novembre

Huitième Tribune



L'armistice marque la capitulation de l'Allemagne et la fin de la Grande Guerre, qui mis en évidence les rivalités économiques, coloniales et militaires des puissances européennes.



(c) Mariam Slimani. Gravé dans les pavés sous l'Arc de Triomphe  : 11 novembre 1918 retour de l'Alsace et de la Lorraine à la France
(c) Mariam Slimani. Gravé dans les pavés sous l'Arc de Triomphe : 11 novembre 1918 retour de l'Alsace et de la Lorraine à la France

Une histoire riche en enseignements

En 1918, les belligérants sont épuisés. Avec l'aide des troupes américaines entrées en guerre en avril 1917, marquant la fin de la domination européenne sur l'économie mondiale, les troupes alliées pénètrent les lignes allemandes en août 1918. La Turquie signe l'armistice le 30 octobre. L'Autriche-Hongrie le 3 novembre. L'Allemagne demande la paix le 11 novembre.

Le 11 novembre 1918 à 5h15, les généraux allemands et français signent l'armistice dans la forêt de Compiègne. Le cessez-le feu est effectif à 11h. En 1919, le traité de paix, paraphé dans la Galerie des glaces de Versailles, écrase les vaincus : l'Allemagne perd des territoires, doit limiter son armée et payer de fortes indemnités de guerre aux Alliés. Ces conditions deviendront la cause principale de la IIème Guerre mondiale.

En un peu plus de 4 ans de conflit, la Première Guerre mondiale fait des millions d'invalides et de mutilés et plus de 9 millions de morts parmis les soldats, 13 millions de tués chez les civils. Les coquelicots qui poussent dans les champs deviennent le symbole des morts.

Le message de Nicolas Sarkozy

Dans le communiqué de presse présentant les cérémonies, le président de la République déclare que "l'amitié qui lie aujourd'hui nos deux peuples, la concorde entre nos deux Nations et notre volonté commune de construire une Europe solide et généreuse, fidèle à son idéal démocratique, sont d'autant plus précieuses qu'elles sont le fruit d'une longue histoire parsemée de pages douloureuses."

Le programme des commémorations

A 9h30 sur les Champs-Elysées : Commémoration de la manifestation du 11 novembre 1940, défilé interdit par les autorités. Une centaine d'étudiants venus se recueillir sur la tombe du Soldat inconnu sont arrêtés ou blessés par les forces de l'ordre.

A 10h : Dépôt de gerbe par le président de la République devant la statue de Georges Clémenceau. Sonnerie aux morts. Minute de silence.

A 11h : Cérémonie du souvenir à l'Arc de Triomphe. Honneurs de la Garde républicaine. Revue des troupes. Dépôt de gerbe conjoint par le président de la République Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel. Ravivage de la flamme. Signature du livre d'Or. Hommage aux morts. Allocutions.

A 14h : Clairière de l'Armistice à Rethondes (Oise). Cérémonie présidée pa le secrétaire d'Etat à la défense et aux anciens combattants, Hubert Falco. Sonnerie "cessez-le-feu". Lecture d'un texte par des enfants.

A 21h : Veillée d'honneur à l'Arc de triomphe, autour de la tombe du Soldat inconnu.


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.