Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



25/05/2009 - 17:45
Olivier Costel
        

1ère Nuit du Street Art

Sixième Tribune



Pour sa 32ème édition, la foire accueille aujourd'hui et pour la première fois la Nuit du Street Art. De nombreux habitants du 6ème ainsi que le maire y sont opposés cette année en raison de la gêne occasionnée par la prise de la place Saint-Sulpice par les artistes.



Cette foire, entièrement gratuite, ouvre ses portes au Street Art dès 14 heures cette après-midi sous un soleil radieux. Après le salon du théâtre, c’est au tour des graffeurs d’envahir le devant de la mairie du 6ème arrondissement. De nombreux artistes, plus originaux les uns que les autres, sont attendus par le chef de l’organisation Gérard Noirot. Avec l’aide du directeur de l’association, Alain Ouy, la foire revoit le jour malgré quelques complications entre ce dernier et le maire du 6ème Jean-Pierre Lecoq. Ce sont plus de 50 artistes qui répondent présents aujourd’hui avec pour invitée d’honneur, Miss-Tic, une artiste qui mélange le design et l’art in-situ depuis 1985, signant une œuvre réalisée en temps réel, avec un zeste de poésie.
1ère Nuit du Street Art

Les artistes ont donc jusqu’à minuit ce soir pour exposer leurs œuvres aux professionnels, amateurs ou tout simplement au public. Tout au long de l’après-midi, de l’art in-situ est réalisé et un concert électro-jazz-hip hop est prévu à 21 heures avec comme groupe : Lyre Le Temps. De nombreux autres performances et dédicaces auront lieu tout au long de la journée avec des présentations de yarnbombing, de body painting et de light painting, ce dernier étant réalisé bien entendu dès la tombée de la nuit. Pour sa première édition, la Nuit du Street Art est répartie sur environ 1km², fragmentés en plusieurs espaces d’expression où se mêlent expériences et avis des artistes, du public.
1ère Nuit du Street Art

Artistes présents à la Nuit du Street Art : Miss-Tic, VLP, Jérôme Mesnager, Mimi the Clown, FKDL, Bom-K, Babs, Troy Henriksen, Antoine Flinz et plein d’autres. Des galeries, librairies, associations et éditions sont également présentes, ainsi que le média Graffiti Art Magazine.
La Nuit du Street Art promet donc de belles surprises pour sa première avec l’aide de l’association Shake Yourself qui poursuit ses actions et réflexions autour du Street Art en France, très peu connu.
1ère Nuit du Street Art




Et aussi
< >

Mercredi 11 Octobre 2017 - 00:08 Smart Electric Base Paris

Mardi 10 Octobre 2017 - 14:08 Exposition La Nature Abstraite de la Réalité

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.