Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : 4e arrondissement, Paul Desalmand
02/01/2012 - 19:56
        

4 janvier 2012 : Conférence Paul Desalmand



Conférence Paul Desalmand, Stendhal et moi et Kierkegaard et l’humour - mercredi 4 janvier 2012 à 18h30. Deux événements fondamentaux : opposition radicale ; le point commun : l’existentiel et l’humour.



Paul Desalmand est originaire d’un village de Haute-Savoie (Arenthon), jeunesse en Suisse puis en haute-Savoie. Apprend à lire et à écrire à huit ans. Collège technique puis école normale supérieure de Cachan (lettres). Enseignement des lettres (lycée puis université) surtout hors de l’hexagone (Martinique, Côte d’Ivoire). Intérêt de tout temps pour la lecture, mais pas de vocation littéraire précoce.

Conférence Paul Desalmand, Stendhal et moi et Kierkegaard et l’humour - Deux événements fondamentaux : opposition radicale, le point commun : l’existentiel et l’humour.

Paul Desalmand - Conférence  "Stendhal et moi et Kierkegaard et l’humour"
SOMMAIRE - Introduction  STENDHAL ET MOI
Sur Cher Stendhal, Les Fils d’Ariane et autres considérations
ET KIERKEGAARD
Introduction - DEUX ÉVÈNEMENTS FONDAMENTAUX Le Christ en croix - La rupture avec Régine
ANALOGIES
Énumération - Commentaire de quelques analogies - L’épitaphe - La graphomanie - L’impuissance - Le père - Pseudonymes de Stendhal et de Kierkegaard – Stendhal - Kierkegaard
OPPOSITION RADICALE
Introduction - Le féminisme de Stendhal et le machisme de Kierkegaard
Stendhal- Kierkegaard  - Absence et présence de Dieu
Stendhal - Kierkegaard  - Recherche et refus du bonheur
Stendhal - Kierkegaard
LE POINT COMMUN : L’EXISTENTIEL
Introduction - Une pensée  existentielle Kierkegaard et le refus du système
Petite digression  - Le refus de la foule
Intermède musical
Stendhal - Existentialistes ou pas ?
Stendhal - Kierkegaard  - Où l’on revient comme promis à Philippe Berthier
ET L’HUMOUR
Lecture d’éléments de « Préface » à Préfaces Conclusion

4 janvier 2012 : Conférence Paul Desalmand
Paul Desalmand commence par écrire des livres de commande. A publié entre 50 et 60 livres en différents genres (parascolaire, vulgarisation, contes pour enfants, essais, histoire, etc.) Mais vient tard l’écriture de création (après la lecture d’un roman de l’un de ses auteurs (L’Enfant éternel de Philippe Forest). Il lui arrive souvent de dire que la soixantaine de ses ouvrages, il n’y en a que trois ou quatre qui méritent le titre de livres. Voir sur ce point, le premier chapitre de son Guide pratique de l’écrivain, qui distingue bien l’écrivain de l’écrivain, l’écriture d’information de l’écriture de création.
Parallèlement à son travail d’enseignant et d’auteur, s’est intéressé à l’édition (directeur littéraire, directeur de collection). Finit par abandonner l’enseignement pour se consacrer entièrement à l’écriture et à l’édition. A toujours écarté l’idée de monter une maison d’édition, ayant décidé de ne vendre que l’immatériel (ou du soft pour faire plus in).

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.