Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



22/03/2011 - 09:55
        

500.000 euros de butin revendu 10.000 euros

L'un des braqueurs de bijoutier-antiquaire dans le 15e arrondissement arrêté.





© Sergii Denysov - Fotolia.com
© Sergii Denysov - Fotolia.com
Le 30 octobre 2010, un bijoutier-antiquaire du 15e arrondissement est victime d’un vol à main armée : deux hommes gantés et au visage masqué par un bas cassent la porte d’entrée. Armés d’une hache et d’un pistolet automatique, ils s’emparent de pierres précieuses – diamants, émeraudes, rubis – pour une valeur estimée à 500.000 euros.
Dans leur fuite à bord d’un véhicule faussement immatriculé volé le 26 octobre à Bobigny (93), ils provoquent deux accidents. Ils dérobent une fourgonnette à Aulnay-sous-Bois (93), blessent le propriétaire à coups de crosse, l’abandonnent au Blanc-Mesnil (93), s’emparent d’une 3e voiture retrouvée ultérieurement à Sevran (93).
La brigade de répression du banditisme (BRB) est saisie de l’enquête.
C’est un ADN retrouvé dans le premier véhiculé utilisé par les malfaiteurs qui permet d’identifier un des braqueurs : âgé de 20 ans, il est bien connu des services de police.
Le 17 janvier 2011, il est interpellé en flagrant délit lors d’un vol à main armé commis dans une bijouterie d’Eragny (95) et incarcéré.
Extrait de la maison d’arrêt le 15 mars 2011, il a avoué le braquage du 30 octobre et a expliqué avoir revendu le butin pour 10.000 euros.
Il a réintégré sa cellule. L’enquête se poursuit.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.




Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.