Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



21/07/2009 - 17:04
Marie Haddad
        

55-105 ans, l’âge idéal pour s’initier au tai chi !

L'été solidaire dans le 7ème



Le seul cours d’initiation de tai chi chuan du 5ème Eté solidaire vient d’avoir lieu à la Maison des associations du 7ème.



Il faut faire attention à ne pas perdre l’équilibre, c’est une affaire de concentration. C’est ce que montre Alain Guilleux à ses élèves d’un jour.

Ayant en partie appris la discipline en Chine, il explique que le tai chi peut aider les personnes d’un certain âge à retrouver une certaine mobilité, notamment pour ceux souffrant d’arthrose. Cette initiation d’une heure a permis d’aborder « quelques mouvements visant à purifier l’intérieur du corps et à cumuler de l’énergie à partir de son environnement, du ciel et de la terre » puis d’évoluer vers des mouvements plus codifiés, précise Alain Guilleux. Cette séance ne permet d’envisager que certains principes de base de cet art martial interne pouvant être appliqué comme self-défense et ayant de nombreuses vertus sur la santé physique et l’équilibre intérieur.
55-105 ans, l’âge idéal pour s’initier au tai chi !

L’Association pour l’encouragement des retraités et préretraités à l’animation physique (l’ASSERAP) pour laquelle Alain Guilleux intervient, propose un large éventail d’activités sportives destinées aux plus âgés d’entre nous. On peut y pratiquer l’aquagym, la natation, la gymnastique, le yoga, et le tai chi. Guy Nicole, président de l’ASSERAP, explique que l’association est un moyen de briser l’isolement en rencontrant des gens. Plusieurs générations ont alors l’occasion de se côtoyer sachant que la doyenne a 80 ans et que la cadette en a 51.
55-105 ans, l’âge idéal pour s’initier au tai chi !



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.