Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



09/04/2016 - 19:06
        

Anne Hidalgo hip hop pour parler le beatbox

Paris veut devenir une capitale mondiale du Hip hop au sein du Forum des Halles



Quatre établissements culturels de la ville de Paris font partie du nouveau Forum des Halles inauguré le 5 avril 2016 : le centre culturel Hip hop La Place, la Médiathèque Canopée la fontaine, le conservatoire Mozart et la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs. Un kiosque jeunes complète le dispositif.



A la question d'un journaliste, "pourquoi les équipements culturels ont-ils été mis au 1er et 2e étage et pas directement au rez-de-chaussée ?" Anne Hidalgo répond :
"Ils sont tous accessibles par le rez-de-chaussée et ils sont à des endroits qui leur donne des vues exceptionnelles... Voilà... C'est aussi un choix de confort pour tous les équipements culturels".
Anne Hidalgo, Maire de Paris, conférence de presse le 5 avril 2016 précédant l'inauguration du Forum des Halles.

Paris nouvelle capitale du Hip hop

Le centre culturel pour le Hip hop ne profite pas de la vue sur le Forum des Halles et son jardin pendant ses activités. Mais il retrouve une vraie place aux Halles.

La discipline arrive officiellement en France il y a trente quatre ans, le 21 novembre 1982. Le premier concert de la tournée du New-York City Rap Tour, avec édition d'un disque vinyle 33 T, se tient dans la salle du Bataclan à Paris, 11e arrondissement ; il accueille les futurs pionniers du Hip hop en France : Mr Freeze, Afrika Bambaataa, DJ Chabin, Mode2, RMC Odger, Chino, Double P, ..., (liste très longue et non exhaustive, NDLR).


Le Hip hop étant "trente ans après son arrivée en France (...) encore trop souvent considéré comme une «sous-culture»", explique le dossier de presse de la ville de Paris pour l'inauguration du nouveau Forum des Halles, l'exécutif municipal décide de créer un centre culturel d'envergure pour le Hip hop aux Halles, en lieu et place du "terrain vague de Stalingrad où se retrouvaient les artistes graffiti" ainsi que dans l'ancien Forum des Halles.

L'objectif est de faire de la capitale l'un des premiers centres culturels du genre au monde, réunissant sous le même toit toutes les disciplines du mouvement : la danse, la musique, le djing, le graffiti et le "beatboxing".

Présentant les équipements municipaux à un groupe de VIP le jour de l'inauguration, Anne Hidalgo apprend le "beatbox" avec quatre sons (voir vidéo) : "phouh, pfff, psss, khukk..." A la vue des mines réjouies autour d'elle, Anne Hidalgo semble avoir des prédispositions pour parler le "beatbox" (boîte à rythme, en français, NDLR).

 

Anne Hidalgo hip hop pour beatboxer © VD - Paris Tribune - Une appli gratuite pour apprendre le beatbox : BeatBox Maker

La Place

La Place est appelée à intervenir dans tous les domaines du Hip hop :
  • Soutien à la création : accueil en résidence, mise à disposition de salles de répétition et studios d’enregistrement, etc.
  • Diffusion : concerts, spectacles de danse, expositions temporaires de graffiti, stand up, projections de films, etc.
  • Transmission : conférences, tables rondes, cours à destination des enfants et des adultes (amateurs et professionnels), master-classes, brunchs Hip hop, etc.
  • Lieu de vie : échanges informels permis par l’espace bar.
  • Mémoire : fonds dédié aux cultures urbaines et au Hip hop, en collaboration avec la médiathèque de la Canopée (plus de 3.000 titres).
  • Soutien à l’entrepreneuriat : programme de domiciliation, de co-working et d’incubation pour les entrepreneurs Hip hop.
La Place, d'une superficie de 1.400 m2, dispose de 650 places pour accueillir le public, de 400 place pour la salle de concert, de 100 places dans le studio de diffusion et de 8 espaces de pratiques de 10 m2 à 110 m2.
Dans les 8 espaces de pratiques figure un studio d’enregistrement, un home studio, un studio vidéo et un atelier d’artiste graffiti / street-art.
La Place accueille également un incubateur, de 210 m2 et pouvant compter jusqu’à 20 postes de travail, dédié aux entrepreneurs du Hip hop. Le tout est organisé autour d’un espace d’accueil, au rôle structurant et stratégique, animé en permanence (expos, dj, etc) pour permettre aux artistes et public de se rencontrer : battles, événements et performances hors les murs, jams ou encore improvisations.

Plus d’infos : www.laplace.paris




Les faits | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.