Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Vendredi 11 Mai 2012 - 15:55


        

Anne Lebreton plaide contre "la guerre des Centres"

Anne Lebreton (Parti Radical) est candidate aux législatives dans la 7e circonscription de Paris (4e, 11e et 12e arrondissement).


Investie par le Bureau national du Parti Radical, Anne Lebreton affrontera Patrick Bloche (PS), l'actuel député-maire du 11e arrondissement..




Entrée en politique par la vie associative et "pas par la politique", Anne Lebreton est mère de 4 enfants diplômée Histoire qui a étudié les Langues orientales.

Humaniste et femme de terrain

Elle créé "Les Indépendants du 4e", une association de parents d’élèves des écoles maternelles et primaires du 4e arrondissement de Paris qu’elle dirige pendant 13 ans. Une expérience qu’elle poursuit au collège et au lycée.

Anne Lebreton s’est également investie dans l’aide aux Sans-papiers, d’abord pour la régularisation de parents d’enfants scolarisés dans les écoles de son quartier, puis auprès de la CIMADE où elle participe toujours à une permanence juridique pour des femmes sans papiers victimes de violences.

Son engagement associatif devient un engagement politique. En 2001 elle participe aux élections municipales comme 'candidate sans étiquette' sur la liste de Philippe Seguin pour le 4e arrondissement.

En 2012, c’est avec le Parti Radical dont elle partage les valeurs humanistes, écologistes et sociales qu’Anne Lebreton a choisi de porter aujourd’hui sa candidature à l’Assemblée Nationale :

"Je souhaite une candidature d’union, au centre, pour porter un message de confiance en l’avenir, de réalisme économique, de pragmatisme et d’ouverture sur le monde. À l’Assemblée Nationale je serai une députée de conviction, toujours présente."

Dès le 6 mai 2012, elle "félicite notre nouveau Président, François Hollande. J'espère sincèrement, et pour notre bien à tous, qu'il réussira dans la mission que lui ont confié les Français. Le Parti Radical travaillera, dans une opposition constructive, à défendre ses valeurs et sa vision de l'économie".

Campagne rue de la Roquette dans le 11e arrondissement - Photo : DR.
Campagne rue de la Roquette dans le 11e arrondissement - Photo : DR.
Dans un communiqué du 9 mai 2012, la candidate du Parti Radical déclare à propos des investitures au centre :

"Il est irresponsable pour les partis au centre de ne pas se mettre d’accord sur des candidatures uniques sur toute la France. Nous avons une responsabilité envers nos électeurs qui sont largement orphelins et ont été très déstabilisés par la campagne de Nicolas Sarkozy.

Je suis pour passer l’éponge avec François Bayrou, il a certainement agi en transgression de nos alliances habituelles mais c’est une transgression qui a été celle de nombre de nos électeurs et nous devons en tenir compte.

Tout le monde veut le financement de son parti, c’est compréhensible. Mais il faut être courageux, se mettre tous autour d’une table et se mettre d’accord : quand quelqu’un a une implantation locale, on laisse cette personne là y aller. Quand il y en a deux, on discute. On se met d’accord : la politique c’est faire avancer ses idées, ça n’est pas de l’arithmétique et des petits sous."

Anne Lebreton plaide contre "la guerre des Centres"
"Les électeurs nous attendent sur ce terrain et il ne faut pas les décevoir.
Il ne nous reste que quelques jours. Il faut avoir ce courage et aller de l’avant."


Investie par le Bureau national du Parti Radical présidé par Jean-Louis Borloo pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2012 dans la 7e circonscription de Paris (le 4e arrondissement, et une partie des 11e et 12e arrondissement), Anne Lebreton affrontera Patrick Bloche (PS), l'actuel député-maire du 11e arrondissement..

Elle lance officiellement sa campagne le 15 mai 2012 au café Emeraude, situé près de la Bastille, 35 Boulevard Bourdon, 75004 Paris.

Articles :
- 9 juin 2012 : Anne Lebreton soutient toutes les réformes pragmatiques.
- 26 mai 2012 : Les candidats aux élections législatives dans la 7e circonscription de Paris.






Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.