Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



08/06/2016 - 17:27
        

Anti Loi Travail El Khomri : "Un coupon à envoyer à votre employeur"

Le gouvernement ne défendrait plus le modèle social français.



Communiquant sur le ras-le-bol "des grèves et des blocages", ces opposants anonymes au projet de loi Travail alertent l'opinion avec humour et de modestes projets créatifs. Tous disent : "France, qu'as-tu fait de ton modèle social ?" Des réponses devraient être apportées lors du meeting de pédagogie sur le projet de loi Travail organisé par la ministre concernée, le numéro 1 du gouvernement Manuel Valls et le numéro 1 du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis prévu le mercredi 8 juin 2016 à deux pas de la Cour Saint-Emilion dans le 12e arrondissement de Paris.



Place de la République à Paris © Archives Paris Tribune.
Place de la République à Paris © Archives Paris Tribune.

L'humour des opposants au projet de loi Travail El Khomri

Ce "coupon à envoyer à votre employeur"  de format A4 est le fruit de la créativité d'opposants à la "philosophie générale" du projet de loi Travail que le gouvernement tient à conserver. Il recense avec humour les principaux griefs des opposants au projet de loi Travail El Khomri. Avec lui, ceux qui "ont en marre de ces grèves et de ces blocages" peuvent "demander (à leur employeur) de ne pas bénéficier des améliorations que les travailleurs en grève pourront obtenir" munis d'exemples nombreux qui feraient partie des dispositions prévues par le gouvernement pour tenter d'enrayer le chômage qui ne diminue pas, alors qu'il a baissé dans les autres pays de l'Union Européenne depuis 2013.
 

"Le coupon à envoyer à l'employeur"

Vous en avez marre de ces grèves et de ces blocages ?
Faites le savoir !
Coupon à envoyer à votre employeur. 

Je soussigné Nom : El-Komri. Prénom : 49.3 

Je demande à ne pas bénéficier des améliorations que les travailleurs en grève pourront obtenir, par exemple :
 
  • Je demande à travailler au moins jusqu'à 67 ans. 
  • Je veux pouvoir être licencié plus facilement qu'il s'agisse d'une incapacité due à un accident du travail ou à une diminution des bénéfices de mon entreprise.
  • Je souhaite que mes indemnités soient réduites en cas de licenciement, y compris en cas de licenciement abusif. 
  • Je suis favorable à ce qu'il y ait un droit du travail par entreprise et non plus les mêmes droits pour tous.
  • Je ne souhaite plus passer de visite médicale du travail. 
  • Je veux que mes horaires de travail (durée et répartition) puissent être modifiés n'importe quand.
  • Je veux pouvoir travailler jusqu'à 60 heures par semaine et même sans limite en cas de forfait jour.
  • Je souhaite que mes heures supplémentaires soient moins bien rémunérées et je suis d'accord pour qu'elles me soient payées que tous les 3 ans. 
  • Je suis d'accord pour que mes dates de départ en congés puissent légalement être modifiées moins d'une semaine avant mon départ. 
  • Je souhaite que tous les acquis sociaux soient remis à zéro tous les cinq ans. 
  • Je suis favorable à l'étouffement des services de l'inspection du travail.
Merci de répondre favorablement à mes demandes.

Date signature : 33 03 16. 

En option. Pour préparer l'avenir avec modernité je ne souhaite plus bénéficier des améliorations gagnées par le passé  :
 
  • Je renonce à mes congés payés.
  • Je renonce à la sécurité sociale.
  • Je ne veux plus de salaire minimum.
  • Je suis favorable à l'interdiction des syndicats et du droit de grève. 
Auteur anonyme, mais avec un indice : la date est indiquée à la façon Nuit Debout, c'est-à-dire à l'image (pâle) des Révolutionnaires en 1792. Un calendrier Nuit Debout est créé : il compte les jours en les additionnant au 31 mars 2016, premier jour de mobilisation contre la loi Travail sur la Place de la République.
 

Anti Loi El Khomri Coupon à renvoyer à votre employeur (les injures ont été effacées de la photo) © Paris Tribune.
Anti Loi El Khomri Coupon à renvoyer à votre employeur (les injures ont été effacées de la photo) © Paris Tribune.

Parodies

J'suis tombé sur l'sourcil froncé de Monsieur Valls exaspéré
Disant que rest'rait sur les rails contre tous sa loi Travail
Que si on n'était pas d'accord, on avait tort.
J'ai fait un défilé, il m'a dit "rentre chez toi" 
Je m'suis pas défilé, l'a dit "49.3".
Extraits sur You Tube, Parodies Yan : 49.3 !!!
 

Communiquant sur le ras-le-bol "des grèves et des blocages", ces opposants anonymes au projet de loi Travail alertent l'opinion avec humour et de modestes projets créatifs. Tous disent : "France, qu'as-tu fait de ton modèle social ?" 
Des réponses devraient être apportées lors du meeting de pédagogie sur le projet de loi Travail organisé par la ministre concernée, le numéro 1 du gouvernement Manuel Valls et le numéro 1 du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis prévu le mercredi 8 juin 2016 à deux pas de la Cour Saint-Emilion dans le 12e arrondissement de Paris. 
 

En savoir plus




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.