Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Vidéos les plus récentes
Infos Paris
02/06/2017
Infos cosmopolites
16/11/2015
1 sur 13
Autres infos
Mercredi 11 Mars 2015 - 19:26
Françoise Dumaine


        

Atelier Sophro-Décideurs

(Communiqué)


Naissance d’un nouveau concept en Qualité de Vie au Travail : les ateliers SOPHRO-DÉCIDEURS de la société SOPHRO-MANAGEMENT créée par Françoise Dumaine.




François Dumaine, fondatrice de Sophro-management © DR.
François Dumaine, fondatrice de Sophro-management © DR.

Sur une idée originale de Françoise DUMAINE fondatrice de Sophro-management

FD  est issue du monde de la gestion, elle a traversé de nombreuses crises économiques, plusieurs restructurations d’entreprise en tant que salariée puis indépendante dans une TPE. Pour mieux faire face à ce monde mouvant, elle se forme à la sophrologie sur un cursus long de trois ans, alors même que la crise éclate en 2008.

Ces expériences mêlées lui ouvrent un nouveau regard mais aussi de nouvelles perspectives de développement personnel directement appliquées à son quotidien de travail. Elle découvre une compréhension nouvelle dans l’art de décider. Loin de se retirer du monde de la gestion, elle cherche des voies pour y introduire le sensible et la bienveillance. Son leitmotiv est la recherche de performance socio-économique. Le social et l’économique, souvent mis dos à dos, demandent au contraire à être réconciliés et harmonisés. Clé d’une compétitivité solide et pérenne, le durable ne peut se construire que par l’humanité et la diversité qui le constituent. Les talents sont souvent à l’insu de ceux qui les portent. Leur combinaison est un bien commun qui demande à être identifié, reconnu et valorisé par notre société.

La pratique, la meilleure façon de faire vivre les concepts

Merveilleuse découverte pour elle que la sophrologie, comme science de l’émergence. Rien de mieux pour que les talents se révèlent, mais cette pratique reste malheureusement peu connue dans l’univers de la gestion.

FD se décide alors à retourner sur les bancs de l’université pour donner du sens à ses deux métiers. Elle obtient un Master 2 - Management Travail et Développement Social - Université Paris Dauphine/Anact (Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de Travail) et co-écrit avec Chantal Maillet un mémoire : « Changements et restructurations : redonner du sens au travail dans un contexte d’incertitude ».

Elle apporte la cohérence de ses expériences dans un projet d’entreprise, Sophro-management, dont l’axe principal est l’intervention en qualité de vie au travail. En créant la société Sophro-mangement, elle vise une performance sociale, économique et organisationnelle dépouillée de toutes sortes de jugements et de clivages. Elle devient spécialiste de la prévention des burn-out, maladie de la perte de sens en entreprise.
Ses plans d’action très concrets sont adaptés à la réalité du vécu en entreprise. La co-création avec les acteurs de l’entreprise (Direction, CHSCT, IRP) est fondamentale et relève d’une vraie méthode proche du conseil en stratégie.

Mais comment faire diffuser cette philosophie de gestion dans l’entreprise. Comment prouver ce qui s’éprouve ?
La pratique lui apparaît être la meilleure façon de faire vivre les concepts.

Les ateliers « Sophro-décideurs »

Elle crée alors les ateliers « Sophro-décideurs », elle cherche à réunir des décideurs, de vrais décideurs, prêts à s’engager dans la démarche, pour eux-mêmes mais également pour le bénéfice de l’organisation qu’ils représentent.
Le concept suppose que les décideurs se retrouvent hors de l’entreprise, entre pairs, de milieux et d’univers différents, ne se connaissant pas mais se reconnaissant entre eux par les échanges d’expérience et d’émergence (puisque la sophrologie est révélatrice de talents).
Pour être efficace, ce concept suppose une certaine régularité des rencontres/pratiques. Ces temps morts sont de vrais temps de vie qui seront mis ultérieurement au bénéfice du collectif d’appartenance.
Sophro-décideurs n’a pas de vocation élitiste, son ambition est d’accompagner au mieux les mutations sociétales actuelles, elle suppose un engagement de tout le corps social.
Ces ateliers lui semblent être le point initial de son projet, pour permettre une large diffusion de cette « nouvelle qualité de vie au travail ». Elle a constaté que ses pratiques suscitaient la cohésion sociale puisque qu’elles apportent une réponse aux demandes des CHSCT (Comité d’Hygiène Sécurité et Conditions de Travail).

Convaincue, elle propose son projet dans les différents univers qu’elle côtoie ISR (Investissement socialement responsable), RSE (Responsabilité Sociétale en entreprise), santé au travail…. Elle rencontre alors l’amiral Olivier LAJOUS, élu DRH de l’année 2012, DRH de la Marine Nationale.

Rencontre lumineuse et déterminante pour l’avancement de son projet. L’amiral croit déjà fermement dans les bienfaits de la sophrologie mais en faire un outil de management, voilà qui l’interpelle.
Alors quel merveilleux cadeau que de trouver soutien auprès de l’auteur de « L’Art de diriger ? » Il n’y avait plus qu’un pas pour lui proposer de monter des protocoles adaptés. La sophrologie sur les lignes de force de « l'Art de diriger ? »

Le point d’interrogation du titre de l’œuvre montre toute l’alchimie de cet art. FD navigue alors sur des concepts croisés:
- stratégie, engagement, confiance, autorité, courage, discipline du bonheur… d’une part,
- respiration, relaxation dynamique, perception positive, sens, intuition, neurosciences…d’autre part, qu’elle aime mettre en musique pour qu’émerge l’intelligence collective.

Elle ne sait pas encore elle-même ce qui émergera à travers les ateliers « Sophro-décideurs » mais déjà un nouveau réseau de décideurs se profile…éthique, authentique, durable. Il a de quoi passer les caps contre les vents et marées de notre monde en mutation.

Infos pratiques

Prochain Atelier Sophro-décideurs le mardi 14 avril 2015.
Suivre l'actualité de l'événement sur http://sophro-management.fr







Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.