Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Samedi 14 Novembre 2015 - 20:31


        

Attentats à Paris : un délégué syndical CGT demande la fermeture des squares, cimetières et bois - la Mairie refuse

Un scoop de Paris Tribune.


Depuis le 13 novembre 2015, la Maire de Paris demande aux Parisiens de ne pas sortir par mesure de sécurité. Un délégué syndical CGT demande la fermeture des squares, cimetières et bois, sans réel succès. La Direction des Espaces Verts et de l’Environnement (DEVE) demande aux agents de la ville d'ouvrir les jardins au public "pour assurer la continuité du service public qui doit être un signal encore déterminant pour l'unité nationale".




Paris cultive son jardin © VD - PT
Paris cultive son jardin © VD - PT
Benjamin Raka, agent d'accueil et de surveillance à la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement (DEVE) et délégué syndical CGT, ne comprend pas : alors que des terroristes sont dans la nature, les agents d'accueil et de surveillance (AAS) de la Ville de Paris chargés d'ouvrir les squares, cimetières et bois n'ont ni gilets pare-balles ni armes pour défendre le public ou se défendre.

Pour la directrice de la DEVE depuis décembre 2014, en poste à l'Hôtel de Ville depuis 2009 et au cabinet du Maire de Paris depuis 2013, ces espaces doivent rester coûte que coûte ouverts au public.

Pourtant, alors que les musées et autres établissements municipaux de Paris sont fermés (piscines, gymnases, stades de football, terrains de basket), alors que la Maire de Paris demande aux Parisiens de rester chez eux par prudence, la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement (DEVE) demande à ses agents d'ouvrir les squares. Malentendu ou mauvaise communication au lendemain de plusieurs attentats meurtriers ?

Face à la situation, des agents d'accueil et de surveillance (AAS) de la ville ont fait valoir leur droit de retrait (1) et n'ont pas ouvert les espaces verts demandés par la Mairie de Paris. Il ressort d'un échange de courriers électroniques entre le délégué syndical CGT et la directrice de la DEVE que la Maire de Paris a retenu "la continuité du service public" au détriment, vu l'émotion soulevée par les attentats, de la sécurité de ses agents.

 
(...) Je souhaiterai Madame la Directrice,
que vous accompagnez la demande de Monsieur le Président de la République
en fermant tous les squares, cimetières et bois pour ce week-end (...)
Benjamin RAKA, élu CHSCT de la DEVE, le 14 novembre 2015.
 
(...) Nous devons agir avec discernement et avec toute l'attention qu'il se doit vis à vis de nos agents. Dans ce contexte et pour assurer la continuité du service public
qui doit être un signal encore déterminant pour l'unité nationale
il a été retenu par la Maire de Paris que les jardins seront bien ouverts au public.
Carine BERNEDE, Directrice des Espaces Verts et de l'Environnement (DEVE), le 14 novembre 2015.

La seule victoire de la CGT est d'avoir obtenu "une fermeture anticipée à 16h aujourd'hui et demain (samedi 14 et dimanche 15 novembre 2015, ndlr) et un retour en brigade des agents en journée". Soit 1h45 de fermeture en moins pour le Jardin Eole par exemple dans le 18e arrondissement. A la Mairie de Paris, on veut cultiver son jardin alors qu'un ou plusieurs terroristes prêts à se faire exploser sont toujours dans la nature ; ils sont activement recherchés par quelques 2.000 agents de la Police Judiciaire

Réponse intégrale de la DEVE au délégué syndical CGT

De : Bernede, Carine
Envoyé : samedi 14 novembre 2015 14:25
À : SYNDICAT-CGT-asps
Cc : (...)
Objet : RE : Demande de fermetures des Squares, Cimetières et Bois

Bonjour M. RAKA
nous sommes totalement mobilises face a cette situation exceptionnelle et nous devons agir avec discernement et avec toute l'attention qu'il se doit vis à vis de nos agents.
Dans ce contexte et pour assurer la continuité du service public qui doit être un signal encore déterminant pour l'unité nationale il a été retenu par la Maire de Paris que les jardins seront bien ouverts au public. En revanche nous mettons en oeuvre une fermeture anticipée à 16h aujourd'hui et demain et un retour en brigade des agents en journée.
Je vous remercie de votre compréhension  et de répondre à ces enjeux.
Nous restons à votre écoute
Je reste à votre disposition pour toute précision et nous vous tiendrons informés de toute évolution
Très cordialement

Carine BERNEDE
Directrice des Espaces Verts et de l'Environnement

La CGT à la DEVE

De : SYNDICAT-CGT-asps
Envoyé : samedi 14 novembre 2015 13:10
À : SYNDICAT-CGT-asps
Cc : Bernede, Carine; (...)
Objet : Demande de fermetures des Squares, Cimetières et Bois

Bonjour BERNEDE,
Directrice de la DEVE,

Je vous adresse ce message, suite aux événements dramatiques d'hier soir d'ou la situation n'est pas encore stabilisé,
En effet, les fonctionnaires de police ont émis un signalement ce matin pour rechercher une voiture.
Espérons en premier lieu que le personnel de la ville et leurs proches n'ont pas été touchés par ces horribles attentats.
Mes premières pensées vont pour les victimes et leurs familles,
En tout état de cause, des AAS m'ont informé avoir procédé les ouvertures en civils, d'autres ont fait valoir leurs droits de retraits,
En refermant les squares.
Cependant, tous les établissements municipaux de paris (piscine, gymnase, stades de football, terrains de basket, etc..) sont fermés.
A la demande de Monsieur le Président de la République,
Toutefois, je vous rappelle que les AAS ne sont pas dotés de gilets pare-balle ni armés.
De ce fait, je souhaiterai Madame la Directrice, que vous accompagnez la demande de Monsieur le Président de la République en fermant tous les squares, cimetières et bois pour ce week-end.
Dans l'attente d'une réponse,
Cordialement,

Benjamin RAKA, élu CHSCT de la DEVE.

(1) Droit de retrait : le fait pour un salarié, se sentant en danger, de se protéger en se retirant de sa mission ou de son lieu de travail. Une enquête est alors ouverte par le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) qui doit déterminer si oui ou non le droit de retrait est motivé et justifié, ou s'il est abusif. Si l'enquête ne conclut pas à une situation de danger, le salarié ne peut pas faire l'objet d'une sanction disciplinaire.








Publicités



Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg
Paris Tribune : Une histoire à 12 euros pour une député de #Paris #EnMarche @circo7508 @LaetitiaAvia @EnMarcheParis @AssembleeNat… https://t.co/e2F1r1175O

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.