Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : baert jc, courrier des lecteurs, taxes
09/11/2011 - 12:02
par BAERTJC
        

Au restaurant, on mange des taxes



Retour de l'inflation et société virtuelle.



Un courrier des lecteurs envoyé à la rédaction de Paris Tribune 19 jours avant l'annonce du plan de rigueur du gouvernement Fillon le 8 novembre 2011 :

"En votre indulgente lecture.
C'est une autre démonstration que je vous propose pour mettre en cause la montée des prix à la consommation et du coût de la vie en France et par extension en Europe.

© Anne Katrin Figge - Fotolia.com
© Anne Katrin Figge - Fotolia.com

La TVA se voltilise...

La TVA est le moteur principal des finances publiques, particulièrement en France. Il n’y a guère que le sans facture et les vraies fausses factures qui font que les caisses de l'État ne se remplissent pas (17 Milliards tout de même de TVA non reversée estimés en 2009, le double estimé pour 2010, sans compter plusieurs dizaines de milliards évanouis dans le sans facture et le travail dissimulé). C'est en partie de cela que les finances grecques n' arrivent pas à se relever !!!!!
La réalité virtuelle qui frappait jusqu’alors le monde cyber branché des technologies nouvelles, vient maintenant se faire une grande place dans la vie quotidienne de nos sociétés de « nantis » vieillissants mues par des nains politiques !

Ainsi au restaurant on mange essentiellement des taxes, des charges sociales pour une part alimentaire réelle devenue insignifiante. Que dire du café du coin, de son moteur d’engin de transport au carburant dont le prix est essentiellement constitué de taxes et de charges sociales de distribution, du marché où on achète des carottes dont le prix est essentiellement constitué de frais de transports, de logistiques, de taxes et d'emballage conditionnement, je pourrai multiplier les exemples de la vie courante.
Pourquoi la France et d’autres pays dits avancés sont ainsi en train de brûler à petit feu a désormais une explication : la virtualité de leur mode de vie.
Palabres perpétuelles de dirigeants politiques aux idées creuses, mobilisation syndicale sans effet notoire, grèves onéreuses et paralysantes sans sortie de conflit positif, remaniement perpétuel des modes de fonctionnement de l’Éducation nationale sans effet significatif sur le niveau général des élèves, parachèvent l’état de vie courante virtuelle dans laquelle la France s’est à son tour enfermée.

C'est sans nul doute la plus grave crise existentielle, laquelle depuis la dernière guerre nous entraîne vers une catastrophe économique et sociale, car notre MOI psychologique, moteur essentiel de l’existence de l’être humain, sous les coups de boutoir de cette virtualité à tous les étages, finit par disparaître complètement de la sphère sociétale des pays qui entendent progresser au 3ème millénaire.
Nous nous désintégrons, avec ou sans nucléaire, et, le soutien psychologique organisé à tout propos ne nous fait pas revenir d’un pouce vers le monde réel !!!!"



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.