Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



07/08/2009 - 18:55
Mariam Slimani
        

Bientôt des bustes de Michael Jackson signés Jean-Baptiste Seckler

A côté de chez vous



Après voir ciselé les plus grands, Jean-Baptiste Seckler, sculpteur de 27 ans, s’attaque au façonnage du buste de Mickael Jackson. Après deux semaines de travail sur le parvis du Centre Georges Pompidou, l’artiste vient de se replier dans son atelier à Charenton pour parachever son œuvre.



La mort de Michael Jackson lui sert de déclencheur. Pour la première fois de sa carrière, il décide de travailler en plein air, au vu et au su du public. Ainsi s'installe-t-il sur le parvis de Notre-Dame le 25 juillet, un mois après le décès du chanteur, avant d'en déménager faute d’autorisation. Direction la place Beaubourg où il est accepté.

Son attachée envoie alors des communiqués de presse qui attirent les plus curieux, parmi lesquels des journalistes de l’AFP, du New York Times et de l’Associated Press. A notre question « comment comptez-vous sculpter le buste de l’homme qui a eu le plus de visages au monde ? » il répond qu’il conçoit ce travail comme un défi. « Personne n’a osé le faire avant moi car la tâche est rude. C’est pour cela que j’ai choisi le visage de l’époque de « We are the world ». Une tâche difficile sachant qu’il existe très peu de photos de la star à cette période.
Bientôt des bustes de Michael Jackson signés Jean-Baptiste Seckler

Quarante kilos d’argile sont nécessaires à la réalisation du buste. Une matière qui supporte difficilement l’air : craquelant par endroits, le modeleur se devait de ramener l’effigie dans son atelier, de façon à la protéger.

Sur place, il est entouré de nombreuses photos de l’idole auxquelles il se réfère continuellement. Jean-Baptiste Seckler n’est pas à son coup d’essai. La reproduction du visage de Zinedine Zidane que l’on trouve sous forme de figurines, c’est lui. Le buste de Mike Tyson remis personnellement au Champion en 2002 sous les caméras de Canal + en direct et en clair, c’est encore lui. Des prestations dont il peut se vanter. « C’est mon travail qui doit être reconnu, pas moi personnellement.»

Dans son atelier à Charenton, il revient sur son expérience en plein air. « Ce travail à l’extérieur m’a beaucoup appris », explique-t-il, « il casse non seulement le préjugé selon lequel les artistes s’enferment dans leur atelier, mais surtout quel plus bel endroit qu’un lieu de forte affluence pour rendre hommage à Michael Jackson, devant un public qui l’a aimé autant que moi. J’ai fait des rencontres enrichissantes, comme ce groupe qui le 26 juillet danse sur « Beat it ». Ces jeunes danseurs menés par Louis de Caunes tournent actuellement un clip sur Michael Jackson à New-York. Il sera remis à la famille le 29 août, le jour de l’anniversaire du plus talentueux des Jackson Five.

Lui aussi a un objectif : remettre à la famille un exemplaire en bronze du buste du King of Pop. Il doit remettre son travail le 10 août au Dorothy’s Gallery, une galerie d’art contemporain qui consacre en ce moment une exposition au chanteur prodige.
Bientôt des bustes de Michael Jackson signés Jean-Baptiste Seckler


Les faits | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.