Connectez-vous S'inscrire
 
Menu
paristribune.info paristribune.fr
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Actualités 75001 Paris
Vendredi 23 Septembre 2011 - 12:25


        

Cérémonie en mémoire de Roland Petit

Roland Petit, chorégraphe et danseur, s'est éteint à 87 ans en juillet 2011.


Le chorégraphe est décédé en quelques jours d'une leucémie foudroyante le 10 juillet 2011.




Une cérémonie en mémoire de Roland Petit est prévue à 15h à l'église Saint-Roch dans le 1er arrondissement de Paris. Selon ses propres mots, "la danse est le ballet du ballet de la vie".

Roland Petit découvre la danse petit. Il devient vite grand. Il n'a pas 4 ans et danse dès que la fanfare joue. Sa famille tente bien de le dissuader de se donner en spectacle mais il aime être sur le devant de la scène. Plus tard, son père quitte la Seine-Saint-Denis qui l'a vu naître pour ouvrir une brasserie dans le 1er arrondissement de Paris, aux Halles.

La passion de Roland Petit pour la danse ne le quitte pas ; pire, il découvre les films de Fred Astaire qu'il connaît par coeur ! Il menace son père de ne plus le voir s'il n'accepte pas sa passion. Son père finit par la reconnaître puis l'inscrit au concours d'entrée du Ballet de l'Opéra de Paris. Son fils arrive deuxième.

A 16 ans, en 1940, Roland Petit signe sa première chorégraphie et ses parents le soutiennent à fond. Son père paye l'orchestre de la salle Pleyel où il invite tous les bouchers et maraîchers des Halles pour assister à la représentation de sa création. Au divorce de ses parents, il conseille sa mère, bonne couturière, d'ouvrir une boutique de chaussons de danse rue de la Paix : les chaussons et ballerines Repetto, son nom de jeune fille, sont lancés et deviennent une marque mondiale.
(c) Roland Petit sur LCI - Demain à la Une.
(c) Roland Petit sur LCI - Demain à la Une.

A 19 ans, en 1943, Picasso entre dans la danse et dessine les décors. A la brasserie familiale, "Au Massif central", le tout Paris vient déjeuner.
A 21 ans, en 1945, il crée le Ballet des Champs-Elysées, sans aucune subvention. Un succès.
Après une expérience aux Etats-Unis avec Fred Astaire, son idole, il se marie avec Zizi Jeanmaire, connue à l'école de danse de l'Opéra de Paris. Ensemble, ils ont une fille et font du music-hall et toujours, des chorégraphies.
A 26 ans, en 1950, il crée le Ballet national de Marseille grâce à Gaston Deferre qui lui donne carte blanche. Il crée 45 ballets en 20 ans.
A 52 ans, en 1976, il quitte les calanques, vend son appartement dans le 7e arrondissement de Paris et s'installe au bord du Lac Léman en Suisse, sa dernière résidence.
Il fait sa dernière tournée mondiale à 80 ans, en 2004, avec le spectacle "Les chemins de la création".

En 66 ans de carrière, Roland Petit a créé 176 chorégraphies de tous genres, pour les plus grands danseurs internationaux. Parmi elles, "le Jeune homme et la mort", créé en 1946 à l'âge de 22 ans, fascine toujours. "Carmen" est pour lui la chorégraphie la plus importante de toutes car il a eu Zizi avec lui et le plus grand nombre de représentations.
Une cérémonie en sa mémoire est prévue à 15h à l'église Saint-Roch dans le 1er arrondissement de Paris.

Le voir et l'écouter sur LCI : Interview de Roland Petit.



Nouveau commentaire :
La loi interdisant certains types de commentaires, un contrôle est effectué avant publication. Avant d'écrire et poster les mots "arnaque, corruption, imposture, malversation, raciste, homophobe" etc..., veuillez auparavant nous transmettre vos preuves pour vérification. Merci de votre compréhension, la rédaction.

Actu Paris 1e | Infos Paris 1e | Autres actus Paris 1e | Autres infos Paris 1e


Publicités


Paris Tribune : Je viens d'ajouter « Si Oscar Temaru l'indépendantiste n'est plus candidat, quelles sont les consignes de vote ?… https://t.co/HpSghKZKS6
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Si Temaru n'est pas candidat, quelles sont les consignes de vote ? Partie 6 et fin.… https://t.co/0dY9r1XRD2
Paris Tribune : Je viens d'ajouter « Oscar Temaru raconte la grève des Dockers délogée par l'armée le 23 octobre 1987 - Part… https://t.co/Vso7xsXggx
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Oscar Temaru raconte la grève des Dockers délogée par l'armée le 23 octobre 198… https://t.co/vkIxBK4Krk

Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout avec Paris Tribune sur Vimeo.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.