Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



10/02/2010 - 15:48
        

Christian Saint-Etienne demande de surseoir à Autolib

Cinquième Tribune



Autolib est sur les rails. Le conseiller de Paris du groupe CI (Centre et Indépendants) demande aux élus de la majorité de s’appuyer sur ce qui a été fait avec Vélib et de surseoir pour le moment à sa réalisation.



«C’est un projet discriminant qui exclut les personnes qui n’ont pas de permis, les personnes âgées, il faut des services pour tout le monde » s’exclame Christian Saint-Etienne. Il réclame une étude pour proposer une variante d’Autolib avec l’utilisation de taxis propres et écologiques et une réflexion sur la mobilité des parisiens.
Christian Saint-Etienne, Vice-président du groupe Centre et Indépendants au Conseil de Paris
Christian Saint-Etienne, Vice-président du groupe Centre et Indépendants au Conseil de Paris

De quoi faire sursauter Annick Lepetit, adjoint au Maire en charge des transports et des déplacements pour laquelle il ne s’agit pas d’opposer les taxis à Autolib mais de diversifier les projets pour remplacer la voiture particulière. D’autant que la Ville de Paris subventionnent déjà les taxis propres. Le 1er décembre 2009, une réunion avec les taxis a permis de rassurer ces derniers, inquiets de savoir si Autolib aurait le droit d’utiliser les couloirs de bus et désireux de connaître son périmètre d'action. Interdit de se rendre aux aéroports, Autolib ne pourra pas non plus rouler dans les voies réservées. Le 18 février, 40 dossiers ont été retirés dans le cadre de l’appel d’offres pour 3000 petites voitures électriques.
700 places sont d’ores et déjà prévues dans la capitale (500 stations de 4 places et 200 places de 10 voitures). Soit autant de places en moins pour le parking des voitures des résidants. Le tarif non encore arrêté de 15 euros à 20 euros par mois, sera augmenté de 5 euros pour les 30 premières minutes d’utilisation.
Annick Lepetit, Adjointe chargée des déplacements, des transports et de l'espace public
Annick Lepetit, Adjointe chargée des déplacements, des transports et de l'espace public

« Il ne faut pas réagir comme si vous étiez sur des oursins ! » l'élu du 5e arrondissement a beau expliquer qu’il n’est pas opposé à Autolib et qu’il ne s’attaque ni au Maire ni à la majorité, sa question irrite. Annick Lepetit rappelle que le projet est porté par la région et 27 communes (dont Neuilly-sur-Seine, Levallois, Sceaux, Sèvres, Clamart, et aussi Malakoff, Montrouge, Boulogne-Billancourt, Drancy, Bagneux, Créteil, Alfortville, Fontenay aux Roses, Nanterre, Bagnolet, Pantin) réunies au sein d’un syndicat mixte, qui n’ont jamais été obligées d’adhérer à Autolib. La preuve d’un projet où l’on n’a pas lésiné sur la matière grise. « Vous êtes contre Autolib », résume Bertrand Delanoë aux élus parisiens de l’UMP et du Centre, « et moi je suis pour » . Les premières voitures sont attendues en septembre 2011.

Lire l'article de Mathieu Cordier du 28 janvier 2010 Autolib : les habitants du 7e disent non
Bertrand Delanoë, Maire de Paris, et à sa droite Michel Gaudin, Préfet de Paris
Bertrand Delanoë, Maire de Paris, et à sa droite Michel Gaudin, Préfet de Paris


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.