Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



11/09/2012 - 12:55
La rédaction avec la participation de Tatiana Febvret
        

Claude Goasguen et la rentrée scolaire à partir de 2 ans

Le conseil du 16e arrondissement du 10 septembre 2012 de 18h à 18h45.



Les places en crèche : "un vrai problème dans le 16e".



Scolariser les enfants dès 2 ans pour libérer des places en crèche : c'est la position adoptée par le député-maire du 16e arrondissement Claude Goasguen lors du conseil du 16e arrondissement le 10 septembre 2012.

A l'occasion de l'examen du projet de délibération 2012 DFPE 184 relatif à la subvention et avenant n° 3 (352.943 euros) avec l'association Oeuvre Nouvelle des Crèches Parisiennes du 16e arrondissement pour la crèche collective du XVI, Claude Goasguen évoque "la possibilité de faire une exception pour que les enfants entrent à l'école à partir de 2 ans, et non 3".

Le député-maire compte faire cette demande à l'académie après qu'une réflexion soit menée à ce sujet car "c'est un vrai problème dans le 16e".

Le projet de délibération est voté à l'unanimité.

La question du nombre de places en crèche taraude les élus du 16e arrondissement. La Direction des Familles et de la Petite Enfance (DFPE) a déjà rappelé que depuis avril 2008, 131 places ont été créées dans le 16e arrondissement mais sans donner de chiffre précis sur le nombre de places qui devraient être créées dans le cadre du plan 4500 places pour la 2e mandature 2008 - 2014 du Maire de Paris Bertrand Delanoë.

Il y a un an, fin août 2011, 1183 places en crèches étaient répertoriées par la DFPE dans le 16e arrondissement. Un arrondissement qui comporte 169 372 habitants et 85 337 ménages dont 20% de couples avec 1 à 4 enfants ou plus, 6,5 % de familles mono-parentales, 21% de couples sans enfant (derniers chiffres officiels de l'INSEE de 2009) et par voie de conséquence 52,5 % de célibataires.

Une nouvelle crèche est prévue sur le terrain de 1,4 hectares de la Gare d’Auteuil comprenant trois barres d'immeubles, avec sous-sols et plusieurs étages ; un projet de construction mené par la mairie de Paris et Paris Habitat et combattu par l'association Porte d'Auteuil Environnement qui dénonce notamment le transfert de l'un des permis de construire de Paris Habitat à la COGEDIM.

La proposition de Claude Goasguen rejoint celle avancée par Rachida Dati lors du conseil du 7e arrondissement le même soir. La maire du 7e arrondissement et députée européenne est confrontée à la fermeture d'une crèche pour une durée de 3 mois à cause de la présence de champignons nuisibles pour les enfants et le personnel. Dans les crèches du 16e arrondissement rien de tel n'a été découvert. Après la réflexion de Claude Goasguen et la réponse de l'Académie, les parents devraient être consultés.


Articles sur les conseils du 10 septembre 2012 :
- Le 16e arrondissement et le 1er arrondissement : les premiers à faire leur rentrée.
- dans le 1er arrondissement : Les élus du 1er arrondissement refusent les ordres du jour complémentaires parvenus hors délai.
- dans le 7e arrondissement :
Jean-Philippe Hubin et les élus UMP qui votent pour le Bio.
Le conseil du 7e arrondissement vote la procédure d'urgence avec un ordre du jour à la carte.
- dans le 11e arrondissement : Martine Debieuvre "plus écolo que les écolos" selon Patrick Bloche.
- dans le 16e arrondissement : Claude Goasguen et la rentrée scolaire à partir de 2 ans.

Articles sur les conseils du 11 septembre 2012 :
- dans le 6e arrondissement : Procédure d'urgence : le conseil du 6e arrondissement ne s'en prend pas à la Mairie de Paris.
- dans le 8e arrondissement :
Après le conseil du 1er arrondissement, le conseil du 8e arrondissement tourne court lui aussi.
Les élus du 8e arrondissement ont décidé de ne pas siéger.
© DURIS Guillaume - Fotolia.com
© DURIS Guillaume - Fotolia.com


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.