Connectez-vous S'inscrire
 
Menu
paristribune.info paristribune.fr
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Actualités 75001 Paris
Mercredi 24 Juin 2009 - 13:08
Fabien Nizon


        

Débat autour du réaménagement des Halles

Première Tribune


Lancé en 2002, le pharaonique projet de réaménagement des Halles entre dans une seconde étape avec le lancement d’une enquête publique. La réunion du 22 juin au gymnase Suzanne Berlioux du Ier arrondissement permet à la commission d’enquête de prendre conscience de l’importante opposition des riverains.




Environ 600 personnes sont réunies au cœur même du forum, dans le gymnase Suzanne-Berlioux pour s’informer et donner son avis sur le réaménagement des Halles.

Cette réunion entre dans le cadre d’une grande enquête publique dirigée par Jean-Marie Thiers (retraité officier supérieur de l’armée de terre). Elle a pour objet d'informer le public et de recueillir ses appréciations, suggestions et contre-propositions.

Il s’agit d’un préalable obligatoire à la déclaration d'utilité publique du projet d'aménagement du quartier des Halles. Une fois le sésame obtenu, la Mairie de Paris peut s’approprier les espaces privés du Forum des Halles et ainsi mettre en œuvre ses ambitions.

Après un premier constat - « aujourd’hui, le forum des Halles comme il est construit est un endroit raté, sale et sombre »- une vidéo présente les grands objectifs de la rénovation. Il faut « ouvrir, équilibrer, valoriser » la place. Dès la qualification du jardin comme un endroit qui a « mal vieilli », une certaine hostilité s’installe entre l’auditoire et la tribune. « Propagande ! », « le jardin il fallait l’entretenir ! » lance une personne du public.
Le maire du 1er, Jean-François Legaret, ouvre la réunion
Le maire du 1er, Jean-François Legaret, ouvre la réunion

Rapidement, la tension monte sur de nombreux points du projet. Le coût : 656 millions pour l’intégralité des travaux dont 500 millions payés par la mairie de Paris. « Vous trouverez ces détails dans le dossier d’enquête public » explique alors l'un des rapporteurs de l’Hôtel de Ville. Bien sûr il serait étonnant que ce chiffre ne gonfle pas rapidement.

Le devenir de la place René-Cassin est aussi en question. De nombreux riverains y sont très attachés. Sans réponse claire de l’architecte urbaniste Jean-Marc Fritz : « elle ne disparaît pas, nous réfléchissons à la préserver dans son état d’esprit ».

La durée des travaux, la sécurité ainsi que la canopée, sorte de carapace en verre dénoncée par Sylvain Garel (élu Vert du 18ème arrondissement) comme ne « constituant pas une priorité face au logement social et aux transports en commun » entre aussi dans le débat. Mais c’est l’aménagement du futur jardin qui réunit le plus d’opposition.
La seule réunion publique organisée par la Mairie de Paris a réuni beaucoup de monde des 4 arrondissements concernés par le chantier des Halles
La seule réunion publique organisée par la Mairie de Paris a réuni beaucoup de monde des 4 arrondissements concernés par le chantier des Halles

Une grande partie de la salle ne comprend pas l’intérêt de détruire un jardin qui arrive à maturité. Réponse fuyante du rapporteur de la mission des Halles pour la ville de Paris, Alexandre Fremiot : « l’important n’est pas de se demander qu’est ce que l’on va détruire ou garder, mais ce que l’on va créer ».

La reconstruction de ce jardin est le cheval de bataille de l’association « Accomplir » opposée à un « jardin-esplanade ». Arrivent alors trois membres de l’association. Ils viennent remettre au commissaire enquêteur une banderole « défense de détruire » signée par les riverains lors de leur manifestation du samedi 20 juin contre ce projet.

Ils s’inquiètent aussi du lancement par la ville d’une étude sur « le caractère métropolitain de l’espace public des Halles », qui « centré sur les besoins des métropolitains en matière d’animations sur l’espace public, risque de faire l’impasse à la fois sur les problèmes de sécurité et sur le risque de nuisance supplémentaire pour les riverains ».

Face à des riverains clairement hostiles, le but d’écoute et de recueil de la commission d’enquête devient alors secondaire. Il s’agit maintenant pour elle de convaincre de l’importance du projet quitte à s’en tenir à un simulacre de concertation jusqu’à la fin de l’enquête publique le 17 juillet.


Lire l'article du 2 avril 2010 sur le vote du chantier des Halles Jardin des Halles : Jean-François Legaret jette l'éponge.
L'Hôtel de Ville déploie tous ses efforts pour faire accepter son projet
L'Hôtel de Ville déploie tous ses efforts pour faire accepter son projet




Commentaires

1.Posté par Benoit le 11/10/2009 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
(Commentaire du 31/07/2009 rapatrié du site Première Tribune vers le site Paris Tribune)
Il aurait été intéressant de noter le mépris notoire de Madame Anne Hidalgo, qui sentant la vive opposition des riverains à ce projet, contrairement à ce qu'elle continue d'affirmer, est tout simplement parti "à l'anglaise" avant la première "mi-temps". Comme elle n'aura écouté aucune critique sérieuse et continue à ignorer toute opposition, elle pourra continuer a fanfaroner que les parisiens sont dans l'ensemble favorable à ce projet monstrueux; en l'occurence, pas une personne de l'assistance était là pour le confirmer!

2.Posté par Marzouk Jean le 11/10/2009 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
(Commentaire du 05/08/2009 rapatrié du site Première Tribune vers le site Paris Tribune)
La finalité du projet de Halles devient plus claire: il s'agit de servir un jardin-esplanade à Unibail pour ses manifestations promotionnelles et commerciales. Cet objectif -un espace minéralisé devant le Forum- nécessite la destruction du jardin Lalanne pour l'emplacement, et le remplacement par une pelouse du convivial et populaire amphithéatre René Cassin pour l'équilibre de la répartition des surfaces minéral/végétal.L'abus se complète par l'abattage sans état d'âme de 279 arbres en pleine maturité au coeur de Paris, et le financement par le contribuable parisien d'un projet privé, ruineux, inutile et lourd de nuisances.

Nouveau commentaire :
La loi interdisant certains types de commentaires, un contrôle est effectué avant publication. Avant d'écrire et poster les mots "arnaque, corruption, imposture, malversation, raciste, homophobe" etc..., veuillez auparavant nous transmettre vos preuves pour vérification. Merci de votre compréhension, la rédaction.

Et aussi :
< >

Mercredi 22 Mars 2017 - 12:32 Le Roux coule

Actu Paris 1e | Infos Paris 1e | Autres actus Paris 1e | Autres infos Paris 1e


Publicités


Paris Tribune : Je viens de suivre airpublictv sur #Vimeo : https://t.co/5uBWqONFaX
Paris Tribune : Accéder aux déclarations de patrimoine des onze candidats à l'élection présidentielle 2017 (jusqu'aux résultats). https://t.co/iR1qImpJmf
Paris Tribune : Les candidats à l’élection présidentielle 2017 mis à nu https://t.co/cqRot0aiWa https://t.co/iHvw1uUPO0
Paris Tribune : Pour sa défense il peut s’appuyer sur l’argumentaire efficace de Fillon sur l’atteinte à la séparation des pouvoirs https://t.co/dw1SwA78qw

Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout avec Paris Tribune sur Vimeo.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.