Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



12/04/2010 - 15:32
        

Dura lex sed lex : 80% des rues bientôt en double-sens cyclable

A la Une de de Cinquième Tribune



D'un côté, le décret 2008-754 du 30 juillet 2008 dispose qu’avant juillet 2010, sauf dérogation, le double sens cyclable doit s’appliquer dans toutes les rues en zone 30, soit dans 80% du 5ème arrondissement. De l'autre, le choix politique de Bertrand Delanoë de faire de Paris une capitale avec moins de voitures prend de l’ampleur, après Vélib, avec l'instauration du double-sens cyclable qui entraîne la suppression de nouvelles places de stationnement.



Depuis le début de l’année, les différents conseils de quartier du 5ème mettent à l’ordre du jour le double-sens cyclable prévu par la Mairie de Paris. Pour le maire d’arrondissement Jean Tibéri qui préside chaque séance publique, il s’agit de passer en revue avec les présidents d’associations, en prenant à témoin les habitants dans la salle toujours bien remplie, les plans de l’Hôtel de Ville qui prévoient la suppression d’environ 200 places de stationnement dans les 4 quartiers de l’arrondissement, dont 70 dans le quartier Jardin des Plantes et 67 places dans le quartier Sorbonne.

Un choix que conteste avec toujours autant de force Jean Tibéri qui réclame un schéma superposant le nombre de places supprimées dans l’arrondissement à cause de Vélib, d'Autolib et maintenant du double-sens cyclable. « On est en train de tuer le commerce ! » s’insurge l’élu pour qui l’accumulation des suppressions de places pose problème. Il demande à ce qu’il n’y ait pas de suppression de places de stationnement dans les rues à double-sens pour les vélos.

Selon lui, le texte ne dit d’ailleurs pas que les rues à 30km/h doivent obligatoirement être transformées en rues à double-sens cyclable. « Ce sont des recommandations » souligne le maire car « ce texte a des exceptions et parmi ces exceptions, nous affirmons que le Maire de Paris peut décider de ne pas mettre de contre-sens. »

Ce n’est pas l’avis de Lyne Cohen-Solal, son opposante en politique, pour qui « l’article 13 s’applique sans exception ». « La loi n’oblige pas, elle le permet » résume l’ancien magistrat. L’élue PS, adjointe au Maire de Paris en charge des commerces est partisane de demander « le déclassement » de certains endroits « et donc ils ne seront plus des zones 30 » . « Un retour en arrière » pour le maire du 5ème qui rappelle que les zones 30 ont été « créées pour la tranquillité » et non pas pour redevenir des rues où l’on pourra circuler à + de 30km/h avec des problèmes de sécurité. Il préfère demander la limitation des suppressions de places de stationnement.

« Quoiqu’on dise, cela sera fait » accuse Jean Tibéri « même si on fait des vœux ». « Ce n’est pas la Mairie de Paris qui a fait la loi » rétorque Lyne Cohen-Solal rappellant qu’elle-même est « embêtée » car elle est « contre ce principe de faire circuler les cyclistes ». « C’est un peu facile de dire que c’est au Maire de Paris d’empêcher d’appliquer la loi» annonce l'élue avant de proposer une réunion publique avec le cabinet de Jean-Louis Borloo et la Préfecture de Police de Paris.

Dans les cas de dérogations possibles, la suppression de places peut être annulée en raison du « caractère dangereux » des voies, décidé par les services de la voirie en concertation avec la Préfecture de Police de Paris.
Les doléances sont nombreuses du côté des associations et des habitants.
 
Schéma de création de voies à double-sens cyclable dans le quartier Jardin des Plantes
Schéma de création de voies à double-sens cyclable dans le quartier Jardin des Plantes

Lire l'article d'Olivier Guérin du 19 février sur le conseil de quartier Sorbonne Le cycliste persona non grata et le commentaire déposé le 27 février.



Les faits | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.