Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



03/10/2011 - 17:29
        

Edith Cuignache-Gallois : "C'est Borloo qu'il nous faut"

Edith Cuignache-Gallois réagit à l'annonce faite par Jean-Louis Borloo de ne pas se présenter en 2012.



Edith Cuignache-Gallois se prononce en faveur d'une candidature Borloo en 2014, à la Mairie de Paris.



Personne ne le savait jusqu'au dimanche 2 octobre 2011 : Jean-Louis Borloo ne se présentera pas à la présidentielle 2012. Candidat à la présidentielle ou pas, cela ne change rien pour des élus parisiens de l'UMP et du Nouveau Centre, dont Edith Cuignache-Gallois, secrétaire nationale du Nouveau Centre et conseillère de Paris du 13e arrondissement. Dans un communiqué, elle fait savoir officiellement qu'elle verrait bien Jean-Louis Borloo à la Mairie de Paris en 2014.

Elle l'avait déclaré au lendemain des élections sénatoriales au quotidien Le Figaro : "J’ai prôné au vu des résultats pour une candidature de Jean-Louis Borloo à la Mairie de Paris en 2014". Aujourd'hui, la décision du co-fondateur de l'Alliance républicaine écologiste et sociale (Ares) de se retirer de la course à la présidentielle lui donne d'autres arguments. Pour Edith Cuignache-Gallois, "bon nombre d’élus centristes et UMP de la capitale espérent le voir s’intéresser rapidement à notre Ville. Par sa stature d’homme d’Etat, par son expérience de la rénovation urbaine et du développement durable, il est le mieux à même de reconquérir aujourd’hui un électorat jeune et dynamique qui s’est tourné vers la gauche lors des derniers scrutins".
Les résultats des élections municipales dans les 12e et 14e arrondissement ayant été déterminant en 2008, la candidature de Jean-Louis Borloo "pourrait faire la différence dans ces arrondissements clefs" et elle ferait naître des espoirs, pronostique la conseillère régionale, du fait de son profil social et écologiste qui "correspond parfaitement à leur sociologie."
S'il se déclare, il s'opposerait, à droite, à François Fillon, dont les collaborateurs expliquent qu'il ferait un excellent Maire de Paris, chez les Verts, à Jacques Boutault qui s'est déclaré en septembre 2011, et à Anne Hidalgo, 1ère adjointe au Maire de Paris, une candidature qui ne fait pas non plus l'unanimité à gauche. "C'est Borloo qu'il nous faut", assure Edith Cuignache-Gallois. L'intéressé ne dit encore rien pour le moment.
L'Hôtel de Ville de Paris - Photo : VD.
L'Hôtel de Ville de Paris - Photo : VD.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.