Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



27/05/2015 - 09:00
        

En route vers le Panthéon

Journée nationale de la Résistance et cérémonie de panthéonisation



Entrée au Panthéon le 27 mai 2015 vers 18h15 des 4 résistants Pierre Brossolette, Geneviève Anthonioz de Gaulle, Germaine Tillion et Jean Zay.



Le cercueil de Pierre Brossolette © VD.
Le cercueil de Pierre Brossolette © VD.
Le 27 mai 2015 en matinée sont rendus les hommages des corps constitués en Sorbonne : les délégations des corps constitués se succèdent les unes après les autres pour s'incliner devant les cercueils et déposer une gerbe devant les catafalques.
L'après-midi verra l'hommage de la Nation : le début de la cérémonie au Panthéon débute avec l'arrivée du Président de la République vers 17h. Le départ du cortège à pied est prévu Place Edmond Rostand. Place du Panthéon vers 17h20, les cercueils seront déposés sur les catafalques. Le Choeur de l'Armée Française sifflera la complainte des Partisans et interprétera le Chant des Marais.

A 17h30, discours du Président de la République suivi d'un recueillement devant les 4 cercueils. La Sonnerie aux Morts retentira suivie d'une Minute de silence. Puis le Choeur de l'Armée Française interprétera l'hymne national, La Marseillaise. L'entrée au Panthéon de Pierre Brossolette, Geneviève Anthonioz de Gaulle, Germaine Tillion et Jean Zay est prévue vers 18h15. Fin de la cérémonie à 18h30.

Départ du cortège le 26 mai 2015 de la Porte d'Orléans



Un symbole et deux cercueils vides

Beaucoup de choses restent confidentielles, par exemple, sur le fait que "la cérémonie ne se fera pas au nom des valeurs Liberté, Egalité, Fraternité". Le mystère reste entier.
Egalement, pourquoi les femmes ne sont-elles pas plus mises en valeur ? Après tout, elles sont reçues la Grand'Croix de la Légion d'Honneur. Mais si elles ont reçu cette haute distinction c'est aussi parce qu'elles ont vécu plus longtemps que Pierre Brossolette et Jean Zay.
Pourquoi deux cercueils sont-ils vides ne contenant qu'une poignée de terre ? Cela peut paraître bizarre mais ce qui est important c’est le symbole. Qu’il y ait corps ou pas, Geneviève Anthonioz de Gaulle et Germaine Tillion vont être honorées de la même façon. 
Car le but est le suivant : Pierre Brossolette, Geneviève Anthonioz de Gaulle, Germaine Tillion et Jean Zay "
sont égaux et ils sont tous les 4 résistants". Ils entrent au Panthéon.

Le départ du cortège funèbre depuis la Porte d'Orléans le 26 mai 2015.




Nouveau commentaire :
En soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Paris Tribune a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Paris Tribune ne cautionne pas les opinions exprimées qui seront publiées si elles respectent la Loi et la jurisprudence ainsi que la Nétiquette, ou la politesse sur internet, avec Net (pour la contraction d'Internet), éthique (pour le comportement social) et étiquette (pour le code de conduite).

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.