Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



14/10/2012 - 00:02
Louis JOUVE
        

Faire un test sanguin avant la mise en marche de l'antenne relais

In Tribune des élus dans Paris Tribune.



Les antennes installées au 5 rue Lobineau prêtes à être branchées. La Charte entre la Ville de Paris et les opérateurs de téléphonie mobile bientôt votée au conseil de Paris.



Appel du collectif Rue Lobineau Paris 6e :
test sanguin urgent.

Protéger le quartier du marché Saint-Germain de cette installation

"Les antennes du 5 rue Lobineau - Paris 6e vont émettre d'ici quelques semaines, car la Charte entre la ville de Paris et les opérateurs sera votée la semaine prochaine au Conseil de Paris (15 et 16 octobre 2012).

Cette charte permet aux opérateurs d'augmenter la puissance de leurs émissions en vue du passage à la 4G. La proximité avec les crèches et les écoles n'est même pas évoquée.

Nous vous conseillons de faire un test sanguin NFS (Numération Formule Sanguine) avant cette mise en route, car l'évolution des marqueurs sanguins sera la preuve irréfutable de l'impact de ces émissions sur nos organismes et ceux de nos enfants. Il faudra renouveler ce test d'ici trois à six mois, et régulièrement, tant que les antennes seront actives.

Ce test peut se faire sur ordonnance, coûte 6 euros au laboratoire de la rue Saint Sulpice, et est extrêmement fiable. Ces tests sont utilisés devant les tribunaux.
Nous vous encourageons vivement à réagir afin de protéger le quartier de cette installation insensée.

Très cordialement,

Rebecca Tournant
Susan Barichella

Collectif Rue Lobineau"

www.ruelobineau.org
Les antennes non encore allumées installées au 5 rue Lobineau 75006 Paris.
Les antennes non encore allumées installées au 5 rue Lobineau 75006 Paris.




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.