Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Samedi 30 Novembre 2013 - 12:45

Cet article cite : ile de france, paris

        

Fillette assassinée : l'ADN confirme que la meurtrière présumée est la mère

Fait divers d'infanticide par la mère.


Fillette d'1 an retrouvée morte par des pêcheurs à Berck le 20 novembre 2013 : les analyses ADN confirment que la femme interpellée le vendredi 29 novembre 2013 serait bien sa mère.




Une centaine d'appels reçus suite à l'appel à témoins ont permis de retrouver la mère de l'enfant assassinée : "tout témoin permettant d'identifier l'enfant et la femme qui l'accompagnait" était prié de "joindre la police judiciaire" au numéro vert indiqué.

La petite fille d'un an avait été retrouvée mercredi 20 novembre 2013 dans le sable par des pêcheurs

L'enfant avait "la peau claire, les yeux bleus, des cheveux châtains ondulés. Elle portait une combinaison intégrale foncée de marque Cyrillus à capuche avec une bordure en fourrure, des moufles assorties ainsi que des chaussures de marque Bout'chouet une couche de marque Baby Care" a indiqué la police. L'analyse de l'eau qui se trouvait dans les poumons du bébé doit déterminer si la noyade a eu lieu dans la mer ou dans de l'eau douce.

Deux jours après la découverte du corps sur une plage de Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais), la police judiciaire recherchait une "femme à la peau noire, âgée d'une trentaine d'années, s'exprimant en langue française". Le parquet de Boulogne-sur-Mer lançait le vendredi 22 novembre 2013 un appel à témoins.

La femme a été filmée le mardi 19 novembre par les caméras de vidéosurveillance de la gare du Nord dans le 10e arrondissement à Paris, puis à l'hôtel de Berck-sur-Mer où elle est descendue avec l'enfant, puis de nouveau à la gare du Nord où elle était revenue était revenue le mercredi 20 novembre. Soit quelques heures à peine après la découverte du corps du bébé sur la plage. Puis sa trace a été perdue. Le vendredi 29 novembre 2013, la RATP affichait les photos de la femme, suite à la demande de la Préfecture de police de Paris.

Photo des caméras de vidéosurveillance (c) RATP.
Photo des caméras de vidéosurveillance (c) RATP.
A 18h le vendredi 29 novembre, les policiers interpellent rue Jeanne d'Arc, dans un quartier résidentiel de Saint-Mandé, commune du Val-de-Marne limitrophe à Paris, une femme correspondant au signalement. Un résident de l'immeuble de 6 étages sans ascenseur décrit une "femme à l'air vraiment sympathique (...) avenante, avec le sourire".

Les enquêteurs avaient estimé que la femme dont les traces d'ADN ont été récupéré à l'hôtel à Berck-sur-Mer "est susceptible" d'être la mère.
Le quotidien sur internet Le Parisien a, dans un flash spécial le samedi 30 novembre à 10h35, annoncé que : "les analyses ADN confirment que la femme arrêtée hier soir est bien sa mère".
Il s’avérerait donc que les analyses ADN ont confirmé que la femme à la peau noire est la mère de l'enfant à la peau claire.

L'affaire, qui a déjà mobilisée plus de 80 personnes à la PJ à Lille et à Paris, ne fait que commencer dans les médias. Car les femmes sont elles aussi auteurs de violences et de crimes. Les chiffres sur la criminologie féminine sont d'ailleurs en constante augmentation.


Articles :
- 25 novembre 2013 : La Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles.
- 20 novembre 2013 : La Journée internationale des droits de l'enfant.
- 19 novembre 2013 : La Journée internationale des Hommes.




Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris




Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.