Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



07/07/2010 - 14:35
        

Incident toxique sur le chantier de Paris Habitat à Montparnasse

Quinzième Tribune



Le malaise d'un ouvrier sur le chantier de Paris Habitat à Montparnasse entraîne l'arrêt des travaux et l'évacuation des locataires.



D'importants moyens sont déployés au carrefour du boulevard Montparnasse et de la rue du Cherche-Midi
D'importants moyens sont déployés au carrefour du boulevard Montparnasse et de la rue du Cherche-Midi
"Nous vous informons que suite à un incident, l'accès au bâtiment B est strictement interdit en attendant les résultats des prélèvements qui seront effectués le mercredi 7 juillet à partir de 11h00.
Les locataires de l'escalier A peuvent rejoindre leur logement sous réserve de laisser impérativement les fenêtres sur cour fermées".
L'annonce écrite au feutre sur papier à en-tête de Paris Habitat est signée du cadre d'astreinte.
Telles sont les consignes affichées sur la lourde porte en bois du 32 boulevard Montparnasse. Il est environ 16h le 6 juillet lorsque l'improbable se produit : les vapeurs d'un produit toxique utilisé sur le chantier plongent dans l'évanouissement un ouvrier travaillant dans la petite cour desservant l'escalier B de l'immeuble haussmanien.

Aussitôt, les sapeurs-pompiers sont sur place, ainsi que la police scientifique et Paris Habitat, qui réalise sur les lieux de l'incident des logements sociaux. Les locataires, peu nombreux, de l'escalier A et B sont évacués en urgence et aussitot pris en charge par les cadres de Paris Habitat. Ils prendront le dîner aux frais du maître d'oeuvre dans un restaurant proche. Les locataires de l'escalier A seront relogés pour la nuit dans un hôtel à Pasteur. Les locataires de l'escalier B rejoignent leurs habitations le soir même avec interdiction d'ouvrir les fenêtres.
L'entrée de l'immeuble social est étroitement surveillée
L'entrée de l'immeuble social est étroitement surveillée

Le 7 juillet à 11h, les premiers tests ont lieu pour vérifier l'absence de vapeurs de produit toxique. Paris Habitat, qui ne souhaite pas communiquer sur l'incident, est en relation étroite avec l'Hôtel de Ville et la mairie du XVème. Paris Tribune n'en saura pas plus, pas même sur l'état de santé de l'ouvrier, transporté d'urgence à l'hôpital la veille.

Lire les articles du 9 juillet Le chantier de Paris Habitat toujours fermé et du 13 juillet : La préfecture interdit la réintégration des locataires.
A 14h le 7 juillet, les tests n'étaient pas encore terminés
A 14h le 7 juillet, les tests n'étaient pas encore terminés




Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.