Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



11/11/2009 - 12:48
Edouard Lacoste Lagrange
        

Institut de France : Le savoir au service de la société

Sixième Tribune



L'Institut de France, qui regroupe le gratin intellectuel français, est une vraie pépinière d'idées et de talents, en prise totale avec son siècle.



(c) Olivier Costel. L'Institut de France regroupe toutes les académies dont l'Académie française
(c) Olivier Costel. L'Institut de France regroupe toutes les académies dont l'Académie française
De l'Institut de France, on connaît surtout l'Académie française, ses habits verts et ses rites d'intronisation. Mais ces clichés ne suffisent pas à définir la bâtisse du Quai Conti. En face du Louvre, voisine de l'Hôtel de la Monnaie, la coupole ceinte de lettres d'or surplombe la Seine et symbolise le prestige de l'institution.

" Nous sommes au sein d’une véritable institution républicaine où siègent les représentants les plus éminents des cinq domaines répartis entre l'Académie française, l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres, l'Académie des sciences, l'Académie des Beaux-Arts et celles des Sciences politiques ", précise Camille Bouvier, chargée du service communication de l'Institut.

Dans ce temple de la méritocratie, une alchimie toute particulière se réalise : tradition et modernité se mêlent, tordant le cou aux critiques faisant de l'Institut un repaire de vieux intellectuels. A côté des sujets abordés lors de leurs séances hebdomadaires, les académiciens sont régulièrement mis à contribution par les pouvoirs publics qui leur demandent de réfléchir à des sujets de société.

 

Adapté à son époque

A l’Académie française, les hommes aux habits verts façonnent la langue française lors de la fameuse " séance du dictionnaire " du jeudi au cours de laquelle l'ouvrage s'enrichit des nouveaux mots. Un autre lien met les Académies en prise directe avec leur époque : ce sont les fondations qui élisent régulièrement domicile sur les quais de Seine. L'Institut fondé par Mazarin en 1662 accueille ainsi de nombreuses fondations, attachés à des préoccupations actuelles comme l'environnement par exemple. Lorsqu'une fondation est abritée à l’Institut, la gestion en est confiée au Chancelier de l'Institut, Gabriel de Broglie, qui fait alors appel aux académiciens spécialistes du sujet pour apporter leur expertise.

Entre passé et présent, la coupole du Quai Conti est l'exemple d'une institution qui sait s'adapter à son époque tout en gardant le ferment de la culture française.

 




Et aussi
< >

Samedi 22 Avril 2017 - 12:25 Stéphane Gisclard magnifie la femme libre

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.