Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



19/11/2011 - 07:01
        

Jacqueline Taurand-Ouy : le maire du 6e explique tout

La réponse de Jean-Pierre Lecoq à Paris Tribune.



Pourquoi le maire du 6e arrondissement appelle-t-il Jacqueline Ouy "Madame Taurand" ?



Cela n'avait échappé à personne. Lors de la réunion plénière des 6 conseils de quartier du 6e arrondissement suivie du CICA sur la propreté et le bruit le 15 novembre 2011 à la mairie du 6e arrondissement, Jean-Pierre Lecoq avait appelé à plusieurs reprises Jacqueline Ouy, présidente depuis 1997 de l'association Foire Saint-Germain qu'elle a créé en 1978, "Madame Taurand".

Celle qui avait longtemps été en admiration devant le jeune homme, ambitieux et toujours serviable, devenu maire du 6e arrondissement, avait choisi d'être discrète.

Pour le tirage au sort dans le collège des habitants du conseil de quartier Odéon, l'ancienne officier municipal depuis 1972 avait envoyé sa candidature sous son vrai nom, Taurand. Il s'agit de son nom légal, inscrit à l'état civil et sur les listes électorales. Le droit civil de Napoléon Bonaparte stipule que les femmes mariées, comme Madame Ouy, gardent toute leur vie leur vrai nom et qu'il est d'usage de les appeler par le nom de leur époux.
Madame Taurand épouse Ouy avait également indiqué son adresse professionnelle dans le 6e arrondissement à deux pas de son adresse personnelle. Le 14 juin 2011, son nom est tiré au sort.

Au lieu de rire de bon coeur à une si jolie facétie du hasard, le maire du 6e arrondissement décide d'appeler Madame Ouy "Madame Taurand". Le compte-rendu du premier conseil de quartier Odéon, le 19 octobre 2011, pour la période 2011-2014, indique également "Madame Taurand" et non "Madame Ouy" ou "Madame Taurand-Ouy".

"C’est intentionnellement, et non sans une certaine malignité, que cette personne a utilisé son nom de jeune fille plutôt que son nom d’usage" écrit le maire du 6e arrondissement à Paris Tribune.

Mais le hasard ne choisit pas en fonction du nom. Si le bulletin au nom de Madame Taurand a été tiré, il aurait été tiré de la même façon avec le nom de Madame Ouy, puisque c'était le bulletin de Madame Taurand-Ouy.

Ouy, Taurand ou Taurand-Ouy, "qu'importe", répond Jacqueline Ouy, ravie que la chance l'ait désigné pour siéger au conseil de quartier Odéon où elle habite depuis 1953. Est-ce qu'un nom porte chance plus qu'un autre ? Il s'agit d'un privilège pour une femme mariée de pouvoir porter en toute légalité 2 ou 3 noms, sans malice ni malignité. Bien des hommes souhaitent pouvoir en faire autant.

Juin 2011 : tirage au sort des bulletins du collège habitants pour les 6 conseils de quartier du 6e arrondissement - Photo : VD
Juin 2011 : tirage au sort des bulletins du collège habitants pour les 6 conseils de quartier du 6e arrondissement - Photo : VD



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.