Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



28/03/2011 - 02:40
        

Jean-Pierre Lecoq contre JP le coq

Jean-Pierre Lecoq attaque Paris Tribune.fr : la suite de l'information publiée le 15 mars 2011.



Jean-Pierre Lecoq attaque Paris Tribune suite à l'article intitulé, selon une source policière, "Jean-Pierre Lecoq : Je ne m'occupe pas de la communication".



Jean-Pierre Lecoq a porté plainte avec constitution de partie civile le 29 novembre 2010. Il aurait pu citer à comparaître directement devant le tribunal la directrice de publication de Paris Tribune qu'il connaît bien. En tant que maire du 6e arrondissement, il a été le premier citoyen du 6e à être informé du lancement en février 2009 de Sixième Tribune, devenu en septembre 2009 Paris Tribune.

En droit, la directrice de publication est responsable de tous les articles publiés.

Alors pourquoi déposer plainte contre X avec constitution de partie civile ?

Une hypothèse : obtenir la désignation d'un juge d'instruction qui peut délivrer une commission rogatoire pour que la directrice de publication soit convoquée par la Brigade de Répression de la Délinquance contre la Personne (BRDP), Groupe Presse, située dans le 13e arrondissement de Paris.

Une convocation en qualité de simple témoin, sans la présence d'un avocat, peut se transformer en interpellation à son domicile, ce qui est arrivé à un journaliste d'un hebdomadaire national il y a quelques mois.

La qualité de directrice de publication ne faisant aucun doute puisqu'elle figure sur le site de Paris Tribune depuis toujours, la directrice de publication a écrit directement au magistrat instructeur pour être entendue en tant que témoin assisté d'un avocat, et avoir ainsi accès à son dossier.

Au 28 mars 2011, elle ne dispose pas des pièces du dossier lui permettant de prendre connaissance des accusations de "diffamation publique et injure publique envers un citoyen chargé d'un mandat public faisant suite à la plainte avec constitution de partie civile" de Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e arrondissement de Paris. Des accusations à ne pas prendre à la légère. Selon une source policière, l'article attaqué serait le suivant : Jean-Pierre Lecoq : "Je ne m'occupe pas de la communication" publié le 13 septembre 2010.

Un article qui a fait l'objet d'une demande de droit de réponse illégale de la part de Stéphane Civelli, le directeur de cabinet de Jean-Pierre Lecoq, exigeant la publication de son texte "en lieu et place" (sic) de l'article "sous peine de poursuites devant la juridiction compétente" (resic).

Dans l'article incriminé, il est question "du nouveau personnage d'un zoo peuplé d'animaux décérébrés" alias JP le coq, le successeur du mignon René la Taupe. Sorti en septembre 2010 chez Jamba.fr, "le sexy JP le coq" comme l'écrit son créateur sur son site, a vocation à devenir "la nouvelle star de la sonnerie/vidéo pour mobiles", "bien entendu, dans ce cas il n’est pas question de l’homme politique français Jean Pierre Lecoq."

Gros plan sur les sonneries/videos mettant en scène des animaux décérébrés, "cet horrible zoo criard et dégénéré", comme le décrit le site musiquemag.com :

Sonnerie/vidéo de JP le coq, un joyeux compagnon, personnage d'un zoo peuplé d'animaux décérébrés

Après l'insolent succès de René la Taupe, JP le coq prend position en septembre 2010 pour triompher. "C’est bon d’être le roi !" est le slogan qu’il roucoule à qui mieux mieux à la manière disco. En harmonie avec 2 élégantes poules n'hésitant pas à montrer leurs charmes, clignant de l'oeil en caquetant d'un ton suave "oulaa laa !" le sexy JP le coq tourbillonne sur la piste de danse. "C’est bon d’être le roi !" chante-il à tue-tête en balançant des hanches, lunettes disco sur le bec. Un prétendant sérieux pour René la Taupe qui devrait mettre les gaz s’il veut suivre JP le coq.

NDLR : Pour télécharger la sonnerie-video de JP le coq chez Jamba cliquer ici.

Sonnerie/vidéo de René la Taupe, le leader le plus en vogue d'un zoo peuplé d'animaux décérébrés

René la Taupe est créé en 2009 par Fox Mobile Group studios pour le compte de Jamster, une entreprise de distribution de contenu pour téléphones mobiles qui a produit juste avant René la Taupe le personnage de Crazy Frog (ndlr : grenouille folle). En France en mai 2010, son 2e titre, "Mignon Mignon", est un succès médiatique. Le physique potelé de l'animal le rend adorable et la sonnerie devient l'une des plus téléchargées de l'été 2010 grâce à une radio nationale spécialisée dans les meilleurs tubes discothèques. Selon le producteur, le single, vendu à plus de 120.000 exemplaires, réussit à dépasser en juillet 2010 la chanson "Waka Waka" de la chanteuse Shakira - dans le classement sur le volume des ventes de console et de jeux vidéo à l'échelle nationale. Le clip vidéo est vu plusieurs millions de fois sur YouTube.

Sonnerie/vidéo de Crazy Frog, le personnage anthropomorphe d'un zoo peuplé d'animaux décérébrés

Crazy Frog est le remix en 2005 de la reprise en 1984 d'une création en 1997 d'une sonnerie de téléphone du Suédois Daniel Malden. Une animation informatique créée par son compatriote Erik Wernquist met en scène une "insupportable grenouille anthropomorphe", d'où le nom de Crazy Frog, sur une imitation du bruit d'un cyclomoteur.
L'engouement pour cette sonnerie est tel que plusieurs produits dérivés voient le jour, dont des jeux vidéos, ainsi qu'un DVD regroupant tous les clips de Crazy Frog, le Crazy Video Hits.

Vidéo : Music video by Crazy Frog performing We Are The Champions (Ding a Dang Dong). YouTube view counts pre-VEVO: 2,875,301. (C) 2006 M1 Recordings SIA

"It's good to be the king", de Mel Brooks, le lointain cousin de JP le coq ?

Mel Brooks est à l'origine d'un rap devenu un tube planétaire dès sa sortie en 1981 : "It's good to be the king". Dans le clip, il reprend le rôle de Louis XVI qu'il tient dans son propre film "La Folle Histoire du monde". Le refrain "It's good to be the king" est omniprésent, de même que les "oulaa laa" des courtisanes.
En reprenant le refrain en français "C'est bon d'être le Roi !" flanqué de 2 poules pimpantes susurrant "Oulaa laa !" JP le coq rend hommage à Mel Brooks. Et fait preuve de beaucoup d'humour en reprenant sa phrase fétiche : "C'est bon d'être le roi !" Le Roi du gag.


Le Palais de Justice de Paris.
Le Palais de Justice de Paris.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.