Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



05/08/2009 - 21:34
Mariam Slimani
        

L'Union Jack ravive la Flamme du Soldat Inconnu

Huitième Tribune



Depuis le 16 juillet, les associations membres du Comité de la Flamme se relaient pour rallumer la Flamme du souvenir.



Les touristes venus visiter les Champs-Elysées ne s'attendent pas à assister sur la place de l'Arc de Trimpohe à l'une des commémorations militaires les plus prestigieuses. Une fois au bout de l'avenue des Champs-Elysées apparaît l'Arc de Triomphe dans toute sa splendeur.

Mais aujourd'hui, la fanfare déplacée spécialement pour l'évènement du 4 août joue des airs militaires. Chacun joue des coudes pour avoir le meilleur point de vue. Car habituellement libre d'accès, ce soir l'Arc de Triomphe est encerclé par des agents de police chargés de sécuriser le lieu. De loin ou de près, tous peuvent admirer le cortège d'anciens soldats français portant le drapeau français sur leurs épaules, comme pour représenter l'honneur qu'ils ont eu à servir leur pays. Un vétéran de la guerre d'Algérie, d'ailleurs membre de l'association du Comité de la Flamme nous raconte son émotion: "plusieurs nationalités sont représentées aujourd'hui, notamment l'anglaise, qui était au 1er rang en face du général de corps d'armée. Les soldats de tous les pays qui ont fait la guerre avec nous sont présents".

Tous les jours au crépuscule, le Comité de la Flamme, composé de plusieurs associations d'anciens combattants, se recueille sur la tombe du Soldat Inconnu en ravivant sa Flamme. Depuis le 16 juillet, chaque association membre du Comité se relaie chaque jour pour rallumer la Flamme, au moins pendant un quart d'heure. Une tradition qui ne risque pas d'être remise en cause de sitôt, la guerre étant un des fléaus de la nature humaine. Cette commémoration apparaît nécessaire pour cette union qui voit à travers la mort du soldat inconnu lors de la 1ère guerre mondiale le sacrifice de tous les soldats français pour la sauvegarde de la patrie. Au fur et à mesure des années, l'union créée en 1923 s'est agrandie, en autorisant les associations de vétérans étrangers à participer au ravivage de la Flamme. La British Royal Legion s'est ainsi prêté au jeu en invitant par la même occasion la Royal Air Force.


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.