Connectez-vous S'inscrire
 
Menu
Paris Tribune Paris Tribune

paristribune.info paristribune.fr

Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Espace réservé

Actualités 75001 Paris

L'amiante et la sous-estimation des coûts plombent le budget du chantier des Halles

Conseil de Paris le 9 juillet 2014 : l'amiante et le plomb responsables des surcoûts.


Les explications de la majorité municipale permettent de comprendre les interrogations de l'opposition.

L'accès au contenu est restreint
Connectez-vous pour accéder à l'article, ou bien veuillez régler un micro-paiement sécurisé pour y avoir accès.
L'amiante et la sous-estimation des coûts plombent le budget du chantier des Halles
Rédigé le Mercredi 9 Juillet 2014

Commentaires

1.Posté par Alain Le Garrec le 09/07/2014 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si avant 2001, la municipalité avait entrepris un travail normal de maintenance, nous n'en serions pas là!!!! En 1996 une adjointe de Tiberi affirmait en Conseil de Paris qu'il n'y avait pas une once d'amiante aux Halles....suite à une question de ma part. Les Parents d’élèves du Conservatoire commençaient à s'inquiéter à la vue de la dégradation du conservatoire. La Ratp en 2001 voulait que des travaux de sécurité se fassent immédiatement avec deux sorties supplémentaires hors centre commercial, puis en 2002, cela n'était plus nécessaire...jusqu'en 2007...A partir de 2001, nous avons découvert l'état de la toiture du Forum dit Chemetov...il pleuvait dans des salles de l'Ugc...les tunnels n'étaient pas aux normes depuis le début!!!! il fallait appeler la Préfecture pour en interdire l'accès en cas d'accident! La Terrasse Lautréamont était monté à l'envers avec une pente vers l'intérieur...Devant cette somme de travaux à faire dont la réfection du système électrique (EDF a refusé de prendre en charge...tellement cela avait été bricolé!) Il a fallu en 2001 modifier la structure porteuse au-dessus de la piscine...qui avait été installée pour soutenir 125 000 tonnes au lieu de 250 000 tonnes...les 3/4 des arbres étaient en stress, le jardin Lalanne n'était plus aux norme depuis 1996...il fut d'ailleurs en partie fermé à partir de 2001. Il a fallu attendre 2001 pour que le système de climatisation soit revu, que le système de secours électrique soit complètement refait (plusieurs groupes électrogènes furent changés. il a fallu en 2001 accélérer pour que tous les transformateurs au pyralène soient changés (il est possible qu'il en reste.) Le Pavillon des Arts n'a jamais été signalé! Et son accès était à la limite de la sécurité. Les Pavillons Willerval n'avaient pas été construits pour durer mais de façon temporaire! (à ce propos quelqu'un a t-il les plans originaux...). En 2000 Tiberi/Legaret ont fait voter la vente de l’assise foncière des Halles…pour se débarrasser des 8 hectares du Centre de Paris et le donner au Privé ! le prix qui sera proposé alors à Unibail était 6 fois moins que ce que Unibail pourra négocier en 2010. Unibail devait fermer le centre commercial pendant au moins 18 mois à partir d’avril 2000 pour rénover l’ensemble du centre commercial déclaré alors obsolète (présentation d’un nouveau centre commercial en Avril 2000 en CICA à la mairie du 1er, les documents et le film de la présentation ont depuis disparu.) On peut en ajouter des pages ! comme l’installation en 2001-2004 d’un joint de dilation entre le Forum Chemetov et celui ,dit des Halles sur une ligne qui va de la Place Marguerite de Navarre à St Eustache !!!sans que jamais personne ne s’en rende compte !...
Qu’on vienne pleurer sur les travaux, de la part de la Minorité UMP d’aujourd’hui est grotesque ! Ils en sont en partie responsables, et cela va mieux en le disant ! Cependant que tout soit parfait, non ! mais jamais chantier à Paris n’a été autant suivi, une lettre aux riverains toutes le semaines ! un comité de suivi qui inclut des associations de riverains, des associations ouvertement hostiles à la municipalité de Paris, sans un seul représentant de l’opposition du 1er arrondissement ! des réunions publiques tous les 6 mois, des visites organisées, un local d’information un téléphone…Les Halles c’est aussi cela !

2.Posté par brulpourpoing le 25/07/2014 03:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Alain pour ces précisions. Le précédent chantier avait donc été confié à des Pieds Nickelés et aucun contrôle n'avait été effectué. Il est vrai que c'était au siècle passé ...

3.Posté par Alain Le Garrec le 26/07/2014 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous ne croyez pas si bien dire, il y avait tellement de malfaçons, qu'une société était en charge des procès en cours...plus de 20 ans après ! Il y avait même des procès de la Ville contre la Ville ! Nous avons géré tout cela en quelques années !!! Je vais vous donner un autre exemple, il vous souvient peut-être des pavillons Wilerval avec les parois en verre. Il faut savoir que celui qui gérait ce chantier (Sem plus Ville) avait accepté que toutes le vitres soient de tailles différentes ! Il fallait donc une fabrication spéciale chaque fois qu'une vitre tombait !!!! plusieurs fois par an. Les escaliers mécaniques du centre commercial avaient été tellement choisis qu'au bout de quelques années il n'existait plus de pièces de rechange... il fallait là aussi des fabrications spéciales ! Et sachez que je n'ai pas été mis au courant de tout !

Nouveau commentaire :
La loi interdisant certains types de commentaires, un contrôle est effectué avant publication. Avant d'écrire et poster les mots "arnaque, corruption, imposture, malversation, raciste, homophobe" etc..., veuillez auparavant nous transmettre vos preuves pour vérification. Merci de votre compréhension, la rédaction.

Actu Paris 1e | Infos Paris 1e | Autres actus Paris 1e | Autres infos Paris 1e


Publicités

Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Les confessions d'Oscar Temaru, candidat à la campagne de l'élection présiden… https://t.co/1bsknZvUT2
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Oscar Temaru : Parcours et formations - Partie 3 » sur #Vimeo : https://t.co/uz74EBawoK
Paris Tribune : "Un Tahitien à l'élection présidentielle 2017 ? Partie 1" : https://t.co/rAwd6bC9S4 via @YouTube
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Questions à Oscar Temaru si Tahiti s'auto-proclame indépendante en 2017 - Parti… https://t.co/FtJpe0scMk


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.