Connectez-vous S'inscrire
 
Menu
paristribune.info paristribune.fr
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Actualités 75001 Paris
Mardi 8 Décembre 2009 - 09:42

Cet article cite : 1er arrondissement, LVMH, PLU, samaritaine

        

La Samaritaine devrait ouvrir à la fin 2013

A la Une de Première Tribune


Le calendrier des travaux de transformation de la Samaritaine est désormais connu.




Grosse déception pour les habitants et les commerçants du 1er arrondissement présents hier à la réunion publique à la mairie du 1er : les travaux vont démarrer plus tard qu'ils ne l'ont espéré... s'il n'y a pas de retard.

Avant que le propriétaire majoritaire des lieux, la LVMH, inaugure l'hôtel de luxe et le centre commercial qu'il prévoit d'installer, avant que la Mairie de Paris ne fasse construire des logements sociaux et une crèche, il peut couler beaucoup d'eau sous le Pont Neuf sur lequel donne l'immeuble. Car, et c'est la nouvelle d'hier soir, il faut auparavant que la Samaritaine, qui comprend en réalité 4 immeubles, soit réhaussée.

Le fonctionnaire de la direction de l'urbanisme de la Ville de Paris a du mal à se faire entendre : "C'est une réglementation qui évolue".
La Samaritaine côté sud, Place de l'Ecole
La Samaritaine côté sud, Place de l'Ecole

Le calendrier comprend donc en première étape l'ouverture le 6 janvier 2010 d'une 1ère enquête publique sur la révision du PLU à propos de la hauteur des 4 immeubles composant la Samaritaine.

Le vote de la révision simplifiée du PLU est prévu à l'ordre du jour du Conseil de Paris du mois d'avril 2010.
Fin 2010 devrait démarrer l'enquête publique sur le projet en lui-même de la transformation de la Samaritaine.

Le chantier devrait démarrer à la mi-2011 pour une livraison fin 2013. Soit quelques mois avant les élections municipales de mars 2014.
La Samaritaine côté nord, rue de Rivoli
La Samaritaine côté nord, rue de Rivoli




Commentaires

1.Posté par cerragle le 18/12/2009 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est évident que nous aurions tous préféré que la Samaritaine reste et demeure ce qu'elle était...mais ce lieu était dépassé et surtout aucun travaux n'avait été fait depuis des années. Quand LVMH a fermé la Samaritaine en juin 2005, il avait été dit que ce lieu rouvrirait ses portes d'une manière ou d'une autre vers 2012-2013...on l'a à l'époque, regretté. Mais nous avions été prévenus.
Si LVMH, qui a acheté la Samaritaine en 2000 avait eu le courage de dire ce qu'elle comptait faire...au lieu de chercher un moyen de faire tomber la responsabilité de la fermeture...sur l'Etat, le PLU qui a été voté en 2006 aurait pu en tenir compte et nous aurions gagné du temps.
Donc aujourd'hui nous sommes dans la droite ligne de ce qui avait été prévu.
Ne jouons pas sur les mots en ce qui concerne le relèvement des hauteurs...c'est une proposition qui sera ou non adoptée. Elle n'est pas choquante je dirais même qu'elle est en adéquation avec la rue de Rivoli. Je crois qu'il est beaucoup plus intéressant de s'attarder sur les 2 200 emplois qui vont être créés...aux 7000 m² de logements sociaux et intermédiaires qui vont être construits. (Comme j'aurai aimé que les élus locaux en responsabilité de cet arrondissement depuis des dizaines d'années s'inquiètent des 1800m² de logements murés...eh oui! depuis plus de 15 ans rue de l'Arbre Sec dans des immeubles qui appartiennent à la Samaritaine au lieu de pleurer sur le lait renversé depuis bien longtemps.) Il y aura aussi une crèche de 60 berceaux, et je ne doute pas que les habitants locaux pourront ici et là obtenir des plus pour la vie de ce quartier. Il devrait y avoir une grande surface alimentaire par exemple, j’espère que les habitants, les élus veilleront à ce que cette surface alimentaire soit à la portée financière des habitants.
Nous saurons dans quelques mois comment seront traités les bâtiments non classés, j’espère que la Samaritaine, que LVMH sauront sortir du façadisme haussmannien et auront le courage de nous proposer des bâtiments à l’architecture contemporaine. C’est ce qu’avait fait la famille Cognac-Jay, car début 1900 il n’existait pas beaucoup de bâtiments privés de cette taille et de cette prestance, de cette qualité de cette originalité dans le centre de Paris.
Enfin une ancienne salariée a demandé avec beaucoup d’émotion si le nom de Samaritaine resterait, il lui a été répondu que oui !

2.Posté par Elodie le 21/12/2009 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci pour la pertinence de votre commentaire.... l'adjoint au maire de Paris en charge de la culture travaille il me semble à la LVMH mais ce n'est pas pour ça qu'il aurait pu faire avancer les choses ! Les samaritains existent toujours (ils ne sont plus que 700 au nord de la Palestine) ; de même, la Samaritaine continuera d'exister.

Nouveau commentaire :
La loi interdisant certains types de commentaires, un contrôle est effectué avant publication. Avant d'écrire et poster les mots "arnaque, corruption, imposture, malversation, raciste, homophobe" etc..., veuillez auparavant nous transmettre vos preuves pour vérification. Merci de votre compréhension, la rédaction.

Actu Paris 1e | Infos Paris 1e | Autres actus Paris 1e | Autres infos Paris 1e


Publicités


Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Les confessions d'Oscar Temaru, candidat à la campagne de l'élection présiden… https://t.co/1bsknZvUT2
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Oscar Temaru : Parcours et formations - Partie 3 » sur #Vimeo : https://t.co/uz74EBawoK
Paris Tribune : "Un Tahitien à l'élection présidentielle 2017 ? Partie 1" : https://t.co/rAwd6bC9S4 via @YouTube
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Questions à Oscar Temaru si Tahiti s'auto-proclame indépendante en 2017 - Parti… https://t.co/FtJpe0scMk

Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout avec Paris Tribune sur Vimeo.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.