Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Vendredi 16 Juin 2017 - 16:55


        

La communication de Matthieu Lamarre alias Matthieu L.

La réponse à la question posée : « Qui est l'ancien collaborateur qui en veut au Modem ? »


Matthieu L. et Matthieu Lamarre sont une et même personne.




Matthieu Lamarre responsable du service presse de la Mairie de Paris de mai 2014 à septembre 2016 © VD Paris Tribune.
Matthieu Lamarre responsable du service presse de la Mairie de Paris de mai 2014 à septembre 2016 © VD Paris Tribune.
Qui est-il ? « Qui est l'ancien collaborateur qui en veut au Modem ? » Posée le 9 juin 2017 dans Paris Tribune, c'est dans deux articles du JDD, puis sur C News, que l'on trouve des réponses et un alias : Matthieu L. 

Paris Tribune vous propose de partir à la découverte de ce communicant hors pair et d'en percevoir toute la force et l'originalité. En quelques séquences, entrez dans la compréhension de son parcours. Qui est Matthieu Lamarre alias Matthieu L. ? 

Le plus connu des anonymes

« Un ancien collaborateur (du Modem), de 2010 à une date inconnue, est venu voir les juges (...) Le résultat des courses : le Parquet de Paris annonce le vendredi 9 juin 2017 qu'une enquête préliminaire pour « abus de confiance et recel de ce délit » vient d'être confiée à la brigade anti corruption de la police judiciaire ».
 
​« Je ne souhaite pas m'exprimer. Ma démarche est privée (...) (J'ai) pris (mes) responsabilités devant la justice ». Son histoire, dit-il, est assez simple (...) En apprenant fin mai qu'une enquête judiciaire était ouverte sur des emplois d'attachés parlementaires visant le MoDem, ce jeune homme a replongé dans ses archives. Il a estimé qu'il pourrait se retrouver dans le collimateur (de la justice) et a décidé de prendre les devants (...) Matthieu L. (...) ».
Le Journal du Dimanche, « L'homme qui accuse le MoDem » le 11 juin 2017.
 
Jean-Pierre Elkabbach :
« Le Journal du Dimanche citait Matthieu L. (...) Vous, vous savez qui c'est ? »
François Bayrou :
« (Rires) Non seulement je sais qui c'est, mais vous le savez, tout le monde le sait ! »
Jean-Pierre Elkabbach :
« Donnez le nom ! Qui va le donner le nom ? Qui ? On va rester dans le brouillard ? »
François Bayrou :
« Vous allez le donner si vous faites votre travail ! » 
Jean-Pierre Elkabbach :
« C'est une opération politique ? »
François Bayrou :
« Oui, vous l'avez dit »
Jean-Pierre Elkabbach :
« Ce Matthieu L. (...) a travaillé avec vous »
François Bayrou :
« Oui (...) Il est un des collaborateurs directs de la Maire de Paris ».
  

qui_est_matthieu_l___jean_pierre_elkabbach_et_francois_bayrou_sur_cnews_le_13_juin_2017_1.mp3 Qui est Matthieu L - Jean-Pierre Elkabbach et François Bayrou sur CNews le 13 juin 2017.mp3  (1.51 Mo)



Matthieu Lamarre alias Matthieu L.

« Matthieu Lamarre, un ex-salarié, a allumé la mèche le 7 juin ». 
 
« Matthieu Lamarre, 28 ans (...) Conséquence des aveux de ce jeune homme qui travaille désormais à la mairie de Paris auprès d’Anne Hidalgo, le parquet a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « abus de confiance et recel de ce délit ».

Quelques repères


Que peut-on dire de lui ?

Il a été journaliste, il participe aux campagnes présidentielles et législatives de François Bayrou en 2007 et 2012, il est directeur de campagne des municipales du MoDem en 2008 à Bures-sur-Yvette dans l'Essonne. Il est élu adjoint au maire dans la commune avant d'être démissionnaire pour vivre et travailler pour le Modem à temps plein.

Il travaille alors en coordination avec Jean-François Martins, cadre du MoDem et élu au conseil de Paris qui décide de soutenir la socialiste Anne Hidalgo. 
 
« Il est évidemment suspendu du MoDem et sera exclu prochainement », avait ajouté Matthieu Lamarre, directeur de la communication du parti ».

En mai 2014, Matthieu Lamarre devient Chef du service presse dès l'élection d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris. 
 
« C'est le deuxième cadre du parti centriste à rejoindre Anne Hidalgo. Ancien élu MoDem et lui même ancien responsable du service de presse de François Bayrou, Jean-François Martins a été élu adjoint au maire de Paris en charge des Sports et du Tourisme ».

Matthieu Lamarre chef du service presse de l'Hôtel de Ville de Paris de mai 2014 à septembre 2016 © VD Paris Tribune.
Matthieu Lamarre chef du service presse de l'Hôtel de Ville de Paris de mai 2014 à septembre 2016 © VD Paris Tribune.
Son premier contact avec la presse municipale est houleux. Matthieu Lamarre veut assister à l'entretien de Nathalie Kosciusko-Morizet avec les journalistes en marge du conseil de Paris. A ceux qui lui demandent de les laisser seuls avec la cheffe de l'opposition municipale, il botte en touche et indique que la rencontre doit alors se faire dans une autre salle. ll faut toute la détermination des journalistes pour qu'il quitte la salle de presse. 

A son actif, le Journal du Dimanche publie régulièrement des scoops de la Mairie de Paris. Les élus parisiens apprennent méthodiquement dans les colonnes de l'hebdomadaire dominical d'envergure nationale les projets municipaux et départementaux d'Anne Hidalgo.

Les journalistes du Petit Journal de Yann Barthès, encore diffusé sur Canal Plus, raréfient également leurs reportages humoristiques sur les séances du conseil de Paris, jusqu'à les faire disparaître du PAF (paysage audiovisuel français).

On y voyait, dans le générique, des fonctionnaires de la ville de Paris se limer les ongles pendant les séances du conseil de Paris, ainsi que moult reportages sur les échanges souvent vifs entre élus de la majorité et de l'opposition municipale.

Des journalistes se font taper sur les doigts, etc... 

Des employés du service de presse indiquent de leur côté qu'ils lui sont reconnaissant car il leur a donné davantage de moyens et d'autonomie pour travailler.

En septembre 2016, il prend du galon. Il présente à Anne Hidalgo une jeune femme sans que la Maire ne sache qui elle est, avait-il répondu à Paris Tribune : Clara Paul-Zamour, fille du député PS frondeur Christian Paul, en provenance du cabinet de Bernard Cazeneuve. Elle devient chef du service presse. Matthieu Lamarre entre au cabinet de la Maire pour gérer sa communication, le prédécesseur étant parti à l'Elysée.

« Retour de flammes »

La communication de Matthieu L. est scandée par plusieurs articles indiquant qu'il souhaite garder l'anonymat. ​Aux journalistes qui lui posent des questions, il demande de la compréhension. Las, la priorité à l'information se fait pressante. Son identité est révélée et son image de communicant en prend un coup. 
 
« L'homme qui a mis le feu judiciairement à la maison MoDem doit maintenant se protéger du retour de flammes ». 
 
« Aujourd'hui, il se dit dépassé par la tournure prise par l’affaire ».


Un comble pour un ancien journaliste et le « Monsieur Communication » d'Anne Hidalgo.

Des questions restent en suspens : pourquoi Matthieu Lamarre n'a-t-il pas porté plainte ? S'agit-il d'une dénonciation ? Agit-il en tant que lanceur d'alerte ? Si l'affaire est avérée, devra-t-il rembourser les sommes indûment perçues ? A-t-il négocié quelque chose ? Autant de questions qui trouveront des réponses tout au long de la procédure. 





Nouveau commentaire :
La loi interdisant certains types de commentaires, un contrôle est effectué avant publication. Avant d'écrire et poster les mots "arnaque, corruption, imposture, malversation, raciste, homophobe" etc..., veuillez auparavant nous transmettre vos preuves pour vérification. Merci de votre compréhension, la rédaction.



Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.