Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : 7e arrondissement, APUR, SRU
01/12/2009 - 17:02
        

La démocratie participative dans le 7ème...

Septième Tribune



...Ou quand les habitants s'adressent directement au Maire de Paris plutôt qu'au maire d'arrondissement.



Il y a les présidents d'association, les quidam, ou encore ceux qui n'habitent pas forcément dans le 7ème et qui voient là, grâce aux compte-rendu de mandat, le moyen de s'adresser sans intermédiaire au Maire de Paris. Il y a les questions sur les bus (de la compétence de la RATP), sur les barges en cas d'inondation " centenaire" comme celle de 1910 (la Ville en a déjà acheté), sur l'endettement de la ville (elle compte emprunter à un taux d'intérêt bas 8.5 milliards d'euros pour le budget 2010 et 900 milions d'euros en auto-financement pour tenir les 4 années suivantes sans avoir à augmenter les impôts à partir de 2011) et sur le logement social. Il y a également des idées et des forces de propositions.

La présidente de l'association Sports 7 ne peut plus utiliser comme dans le passé le bassin d'une école. Elle réclame l'optimisation de son utilisation. Fermé entre à midi et le dimanche après-midi, il pourrait être ouvert. "Le chef d'établissement de l'école propriétaire du bassin ne dépend pas de moi" répond le Maire. Il se tourne vers les élus de la mairie du 7ème : "Vous ne voulez pas nous aider sur ce dossier ?", la maire du 7ème étant en bons termes avec le gouvernement, dont le ministère de l'éducation nationale. La mairie d'arrondissement réclame de son côté une piscine ainsi que d'autres équipements sportifs. Ce qui n'est pas dit lors de la réunion : la pisicne de l'Hôtel Lutetia, actuellement en rénovation, à la frontière entre le 6ème et le 7ème arrondissement, pourra prochainement bénéficier aux enfants scolarisés du 6ème et du 7ème arrondissement.
Laurence Girard, seule élue socialiste dans le 7ème : Minoritaire ici mais majoritaire à l'Hôtel de Ville prévient Bertrand Delanoë
Laurence Girard, seule élue socialiste dans le 7ème : Minoritaire ici mais majoritaire à l'Hôtel de Ville prévient Bertrand Delanoë

Les discours sont plus vifs lorsqu'il s'agit des logements sociaux. Le Maire de Paris souhaite atteindre le seuil de 20% imposé par la loi SRU, 6 ans avant la date butoir de 2020 c'est-à-dire avant 2014. A cette date, le 7ème devra être pourvu en logements sociaux pour les classes défavorisées comme pour les classes moyennes, au nom de la mixité sociale et pour élargir les capacités d'accès à la Ville de Paris. A question claire :"Est-ce que le maire d'arrondissement peut juridiquement empêcher des logements sociaux ?", réponse claire de Bertrand Delanoë à sa première adjointe qui acquiesce : "Anne, toutes les opportunités que tu peux trouver dans le 7ème, ne te gêne pas !" La difficulté réside dans le fait que l'Etat, ayant besoin d'argent pour financer ses dettes, au lieu de vendre ses immeubles à la Mairie de Paris "à un prix raisonnable compatible avec les moyens de la ville", préfère lui proposer des biens situés dans le 12ème, le 13ème, ..., plutot que dans le 7ème où le prix de vente est plus élevé.
La réunion a duré de 18h35 à 20h15
La réunion a duré de 18h35 à 20h15

"Pourquoi ne pas faire du hall désert du Terminal Air France un lieu de culture ?" propose un habitant enthousiaste. L'Etat, qui a vendu le Centre de Conférences Internationales rue Kléber dans le 16ème, a en effet pour projet d'aménager un Centre de Conférences Internationales sur l'Esplanade des Invalides. La mairie du 7ème espère, en croisant les doigts, une piscine et divers équipements sportifs dont elle est privée. La Mairie de Paris souhaite pour sa part un lieu de vie pour les parisiens, pour les handicapés, et pour les touristes. La réflexion sur un lieu de conférences disponible à certains moments pour des activités culturelles vient de naître. L'idée d'un autre habitant : que l'APUR (Atelier parisien d'urbanisme) soit associée à la réflexion sur la valorisation du Champs de Mars. De quoi rendre heureux le maire de Paris qui remercie la salle avant de partir pour "ce moment de démocratie participative".

- Autre article publié sur le compte-rendu de mandat 2009 Le jeu des questions de la majorité du 7ème au Maire de Paris
180 personnes environ ont assisté à la réunion
180 personnes environ ont assisté à la réunion


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.