Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



09/12/2009 - 10:47
        

La vidéo protection, le stade Jean Bouin et Autolib s'invitent au compte-rendu de Bertrand Delanoë

A la Une de Cinquième Tribune



Le Maire de Paris a notamment répondu aux questions posées par le collectif du 5ème contre le plan de vidéo protection à Paris.



Bertrand Delanoë accueilli par Alexandre Baetche, adjoint au maire du 5ème, au nom de Jean Tibéri député de Paris et maire de l'arrondissement, s'est livré hier soir à une explication musclée avec une partie de son électorat du 2ème tour des élections municipales.
Antoine Baetche accueille Bertrand Delanoë et assiste à toute la réunion
Antoine Baetche accueille Bertrand Delanoë et assiste à toute la réunion

"J'ai fusionné au 2nd tour avec une liste à 6%, ce n'est pas les 6% qui doivent imposer leur loi aux 41%".

"En terme de culture démocratique, y compris de gauche, moi je vais vous en citer des gens de tout l'arc en ciel de la gauche qui n'ont pas tout à fait la même manière de faire de la politique que moi".

"Quand la gauche n'accepte pas le besoin de sécurité des citoyens, elle passe à côté d'une revendication sociale car ceux qui sont le plus victimes d'insécurité ce sont les plus pauvres, dans les quartiers populaires, pas dans le 5ème".

Concernant le plan de vidéo protection, le Maire défend l'idée d'une économie de 195 millions d'euros à la Ville qui dépense jusqu'à présent 200 millions pour la prévention de la délinquance.
Concernant les travaux au Stade Jean Bouin, Bertrand Delanoë dénonce la droite qui se bat contre le stade de rugby, comme étant "la plus réactionnaire et la plus violente" à son égard et s'interroge sur l'instrumentalisation de la justice en France. 80 000 personnes assistaient au match de rugby dimanche dernier "dans des conditions déplorables", rappelle-t-il, en promettant d'investir "beaucoup" dans le sport.
Au sujet d'Autolib, l'objectif affiché est de dissuader les parisiens d'avoir une voiture, actuellement à "40% propriétaires" : "Dans quelques années, le citadin se dira que ce n'est pas la peine d'avoir une voiture". Autolib devrait permettre d'avoir "une position moins fermée" en multipliant les moyens de transport : bus, métro, Vélib, Voguéo et bientôt Autolib.

Les débats sur le budget 2010 de la capitale ont lieu lundi prochain en Conseil de Paris. Une habitante du 5ème et personnel de la Ville de Paris est venu annoncer une grève à l'Hôtel de Ville, contre la dégradation des conditions de travail.


Les faits | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.