Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



12/11/2012 - 08:10
        

Le PCF fait peau neuve et enterre son enterrement

Le Parti Communiste Français lance sa nouvelle campagne d'adhésion.



Le PCF a invité les journalistes à "enterrer l'enterrement du PCF".



Le communisme nouvelle génération est né : Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, en est persuadé. Pour cela, une nouvelle campagne d'adhésion vient d'être dévoilée, signé "Parti Communiste" et "Front de Gauche".
 

Samedi 10 novembre 2012 au siège du PCF, place Colonel Fabien, du nom d'un militant communiste et résistant français, à une station de métro de "Stalingrad" et de "Jaurès" dans le 19e arrondissement de Paris.

Entre "300 à 400" nouveaux adhérents au Parti Communiste Français sont accueillis par Pierre Laurent sous les yeux de la presse invitée, celle "dont le titre ou l'antenne a déjà plusieurs fois prophétisé la disparition du PCF" afin que les journalistes "s'en rendent compte eux-mêmes" : le PCF n'est pas mort.

Parallèlement, une campagne d'affichage invite les jeunes à un communisme décomplexé, à la française, loin du communisme à la chinoise qui vient de vivre la désignation de son nouveau secrétaire général, lequel deviendra chef de l'Etat lors de la session plénière annuelle de l'Assemblée nationale populaire en mars 2013.

La nouvelle campagne d'adhésions vise à rendre les nouveaux adhérents "fiers d'être communistes" et présente des visuels du photographe Nicolas Dutent montrant les visages métissés d'un jeune homme et d'une jeune femme portant la mention "je suis communiste et ça fait du bien".

Le public ciblé : des jeunes, des trentenaires et des quadra qui ne veulent pas forcément porter le poids de l'Histoire sur leurs épaules mais peser davantage dans la nouvelle page du communisme à la française à écrire.
 
Photographies Nicolas Dutent/ Conception affiches - Fredo Coyère.
Photographies Nicolas Dutent/ Conception affiches - Fredo Coyère.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.