Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
     



© Paris Tribune « Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation »
Dimanche 20 Septembre 2015 - 19:46




        

Le budget participatif : l'antichambre des pétitions ?

Anne Hidalgo prolonge la durée de vote pour le budget participatif.



L'engouement annoncé des Parisiens pour le budget participatif laisse-t-il entrevoir un succès possible des pétitions à Paris ? 50.000 votes de Parisiens pour le budget participatif, c'est l'équivalent de 10 pétitions inscrites à l'ordre du jour du conseil de Paris.



Surprise !
"Le Budget participatif joue les prolongations : vous avez encore une semaine pour voter !"
@Paris le dimanche 20 septembre 2015 à 10h45.
Capture d'écran Twitter.
Capture d'écran Twitter.

Capture d'écran Twitter.
Capture d'écran Twitter.
L'information n'est pas encore répercutée sur le site du Budget participatif. Le communiqué de presse de la ville de Paris tombe à 16h :
"Le Budget participatif a franchi un record de participation : en dix jours, 50.000 Parisiens ont choisi leurs projets favoris pour l’avenir de Paris. Face à l’afflux de nouveaux votants, Anne Hidalgo a décidé de prolonger le vote en ligne d’une semaine, pour laisser à chacun le temps de faire entendre sa voix (...) Le site dédié budgetparticipatif.paris.fr connaît un pic de fréquentation tandis que les urnes présentes dans les rues de Paris ce dimanche font également le plein"

L'engouement est tel que la Maire de Paris tranche "à quelques heures de la clôture du vote" :
"Les chiffres de participation dépassent nos objectifs, mais certains citoyens m’ont souligné qu’ils n’avaient pas encore pu voter. Il me semble important de laisser à chacun le temps de faire entendre sa voix et de s’engager dans cette aventure démocratique d’une ampleur unique au monde"
Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Les vrais raisons sont indiquées plus bas dans le communiqué : les Parisiens sont toujours en retard !
"Les retardataires ont jusqu’à samedi prochain, 20h, pour voter sur budgetparticipatif.paris.fr"

La mairie du 18e arrondissement, visiblement pas au courant des prolongations sur internet, poste sur Twitter à 18h :
"Demain il sera trop tard. Voter pour son projet, c'est maintenant" !
@mairie18paris le dimanche 20 septembre 2015 à 18h

Dans une capitale ville monde où l'on a des montres mais pas de temps, où l'on donne l'heure sans prendre le temps, ce nouveau délai ne pourra que permettre aux Parisiens de mieux s'organiser pour aller voter. Cela permettrait également à la ville de Paris de mobiliser toujours plus ses agents, à chaque porteur de projet d'obtenir plus de voix, à chaque camp politique de compter les points, et à tout le monde d'entrevoir le niveau de mobilisation des Parisiens.

547 projets sont proposés à l’échelle des arrondissements et 77 portent sur l’ensemble de Paris. Le vote est ouvert à tous les Parisiens, sans condition d’âge ou de nationalité. Une déclaration sur l’honneur – comportant les nom, prénom, adresse et date de naissance – est nécessaire, tout comme il est indispensable de disposer d’une adresse électronique afin de confirmer le vote qui sera enregistré définitivement le 26 septembre à 20h. Jusqu’à la clôture du vote, le votant peut revenir à tout moment sur le site pour modifier ou compléter ses choix.

50.000 votes pour le budget participatif = 10 pétitions inscrites à l'ordre du jour du conseil de Paris

Autre avantage du délai supplémentaire accordé aux Parisiens par la Maire de Paris Anne Hidalgo : la prise de conscience que 50.000 votes pour le budget participatif, c'est l'équivalent de 10 pétitions lancées avec succès à Paris. En effet, 5.000 signatures de Parisiens majeurs récoltés "même avant un an" suffisent pour qu'il soit proposé à la Maire de Paris d'inscrire, dans un délai de 3 mois, le sujet de la pétition à l'ordre du jour du conseil de Paris. Actuellement, aucune pétition en ligne ne figure sur le site de la mairie petition.paris.fr


 




Infos Paris | Actus Paris | Flash Paris



Publicités




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Les meilleures et les pires des interventions publiques sont sur Paris Tribune.