Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : 1er arrondissement, franprix, monop
13/08/2009 - 18:08
Mariam Slimani
        

Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Première Tribune



En ces temps de crise, les parisiens se sont mis à compter les prix de chacun des produits qu'ils achètent.



Dans cet objectif, la rédaction a réalisé un comparatif du panier moyen de l'habitant du 1er arrondissement, comprenant certains produits alimentaires frais et de base, et des produits ménagers. En règle générale, l'habitant du 1er dispose-t-il d'un grand choix ?

Un Franprix peut en cacher un autre

En tout, l’arrondissement compte 6 supermarchés dont 3 Franprix. Ils se sont tous établis récemment, remplaçant le Distriberger de la rue Berger et le supermarché Rivoli de la rue Bertin Poirée. Les trois pourraient proposer des prix équivalents et pourtant les produits de même marque sont proposés à des tarifs différents.

De manière générale, le Franprix de la rue Bertin Poirée affiche des prix supérieur d'une dizaine de centimes sur chacun des produits. Une histoire d'emplacement sans doute.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Une absence flagrante de choix

Le client lambda pourrait penser qu’avec six supermarchés différents dans un même arrondissement, il pourrait bénéficier d’un choix certain. Mais cette hypothèse n'est vraie qu'en ce qui concerne le type de produits et non les prix.

Ainsi, sur l’avenue de l‘Opéra, le Monoprix ne propose que des produits spécifiques. Les aliments habituels tels que cola, fruits et légumes et viandes sont inexistants. Un manque pardonnable puisqu’à la place, on y trouve de l’épicerie fine et bio.

Mais qui dit bio dit cher. Même la baguette (de tradition) affiche un prix exhorbitant : 4,40 euros ! Un luxe qui représente bien ce coin de Paris, niché entre l’Opéra Garnier et l’Eglise de la Madeleine.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Un supermarché discount ou qui s’en approche

Oui, mais il est assez petit et vient tout juste d’ouvrir ses portes : c’est le G20 situé sur la rue du Louvre. Les prix d’aliments courants comme les pâtes alimentaires de marque défient ceux des autres supermarchés de l’arrondissement. Quant au liquide vaisselle sans marque de 1L, il est proposé au prix de 0,99 euros chez G20 contre 1,17 pour 750 ml au Franprix de la rue Bertin Poirée. Les prix sont nettement inférieurs, que les produits soient de marque ou non.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Il résulte de ces comparaisons que le consommateur du 1er ne dispose pas d’alternative s’il souhaite faire ses courses à un prix raisonnable. Les patrons de supermarchés ont manifestement aligné leurs prix sur le pouvoir d'achat des 17.889 habitants de l'arrondissement.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement


Les faits | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.