Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : france, ile de france, paris
02/04/2014 - 12:28
        

Le gouvernement de Manuel Valls sans écologistes

Le 3e gouvernement de François Hollande, après Ayrault I (avant les législatives de 2012) et Ayrault II (après les législatives).



Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a refusé de participer au gouvernement de Manuel Valls : si un élu écologiste acceptait un ministère il serait exclu du parti. Le Parti Radical de Gauche conserve deux ministères.



Dans un communiqué le 2 avril 2014, l'Elysée publie la composition du nouveau gouvernement. "Sur proposition du Premier ministre, le Président de la République a nommé" deux nouveaux entrants : Ségolène Royal, son ex-compagne, et François Rebsamen, sénateur-maire de Dijon vainqueur des municipales le dimanche 30 mars 2014.

Par ordre d'importance

1. Laurent FABIUS, ministre des Affaires étrangères et du Développement international

2. Ségolène ROYAL, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

3. Benoit HAMON, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

4. Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, ministre de la Justice
Reconduite dans ses fonctions - Membre du Parti Radical de Gauche.

5. Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics

6. Arnaud MONTEBOURG, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique
Reconduit pour le Redressement productif et obtient le ministère de l'Economie et du Numérique.

7. Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales
Reconduite dans ses fonctions de ministre de la Santé mais avec l'intitulé "ministre des Affaires sociales".

8. François REBSAMEN, ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social

9. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense
Reconduit dans ses fonctions.

10. Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur

11. Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
Reconduite pour les Droits des femmes et obtient le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

12. Marylise LEBRANCHU, ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique
Reconduite dans ses fonctions.

13. Aurélie FILIPPETTI, ministre de la Culture et de la Communication
Reconduite dans ses fonctions.

14. Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt
Reconduit dans ses fonctions.

Porte-Parole du Gouvernement :

15. Sylvia PINEL, ministre du Logement et de l’Egalité des territoires
Auparavant Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme du gouvernement Ayrault II.
Membre du Parti Radical de Gauche.

16. George PAU-LANGEVIN, ministre des Outre-mer
Auparavant ministre déléguée, elle devient ministre.

La petite salle du Salon Murat où se tient le conseil des ministres au Palais de l'Elysée était une ancienne salle de bal - Photo : VD.
La petite salle du Salon Murat où se tient le conseil des ministres au Palais de l'Elysée était une ancienne salle de bal - Photo : VD.

Un gouvernement passé de 38 à ...

Le précédent gouvernement comportait 20 hommes et 18 femmes, ministres et ministres délégués.
Les ministres qui ne sont pas repris : Pierre Moscovici, Cécile Duflot, Vincent Peillon, Nicole Bricq, Philippe Martin, Victorin Lurel, Valérie Fourneyron, Geneviève Fioraso et Pascal Canfin.

Quid des précédents ministres délégués Alain Vidaliès, François Lamy, Michèle Delaunay, Dominique Bertinotti, Marie-Arlette Carlotti, Thierry Repentin, Yamina Benguigui, Frédéric Cuvillier, Fleur Pellerin, Kader Arif, Anne-Marie Escoffier, Guillaume Garot et Hélène Conway-Mouret ?
Manuel Valls dévoilera le nom de ses secrétaires d'Etat la semaine prochaine.

Le premier conseil des ministres de son gouvernement se tiendra le vendredi 4 avril 2014.




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.