Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



26/06/2009 - 19:50
Ghislain Fornier de Violet
        

Le marché Treilhard retrouve son nom

A la Une de Huitième Tribune



Le baptême-inauguration du marché Treilhard par les commerçants de quartier et M. Lebel ouvre la voie à une revitalisation du commerce local.



Baptême

C’est fait. Après les petits fours et les apéritifs, un bref discours du Maire du 8ème, M. Lebel, et le fracas d’une bouteille de mousseux contre le bâtiment du marché couvert ont officialisé le baptême du Marché Treilhard, qui perd son appellation de Marché de l’Europe. Appellation inappropriée pour les habitants du quartier qui n’ont d’ailleurs jamais cessé de l’appeler Treilhard. Le changement paraît anodin, mais permettra d’éviter désormais toute confusion avec le quartier de l’Europe, situé au-delà du Boulevard Malesherbes.
Le marché Treilhard retrouve son nom

Un renouveau commercial

M. Christian de Brabois, président du Conseil de quartier, estime que cette inauguration « revitalisera la zone commerciale en cristallisant la clientèle ». M. Cavalier, un commerçant, rappelle qu’il aura fallu quatre ans de bataille avec l’Hôtel de ville pour obtenir l’installation d’une supérette au sein du marché couvert il y a un an, en raison des réticences de la Mairie à allouer l’espace à une chaîne privée.
Le projet de baptême a été initié par une association de commerçants du quartier. Suite à un vœu du conseil d’arrondissement du 8ème, le Conseil de Paris a finalement délibéré en faveur du nouveau nom.
Le marché Treilhard retrouve son nom

Le nouveau marché « Treilhard » permettrait donc de mieux localiser son emplacement. Il devrait également faire bénéficier de sa notoriété l’ensemble du secteur commercial local, qui comprend par ailleurs le seul fromager et le seul poissonnier du 8ème arrondissement.
« C’est un projet qui peut sembler dérisoire, mais qui initie le renouveau du commerce de proximité dans ce petit quartier, jusqu’alors en voie de désertification » rappelle M. Lebel.
D’un point de vue pratique, il permettra par ailleurs aux résidents de faire leurs achats sans avoir à se déplacer jusqu’à la rue de Lévy du quartier Villiers, très prisée pour son marché de rues du dimanche matin.
Le marché Treilhard retrouve son nom

De nécessaires centres locaux

Le fond du problème réside probablement dans la très faible proportion d’habitants d’un arrondissement essentiellement monopolisé par des bureaux. Le commerce de proximité s’avère nécessaire pour fixer des centres locaux à l’échelle des quartiers, et contribue à l’affermissement de leur identité et de leur convivialité.
Le marché Treilhard retrouve son nom


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.