Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Mercredi 10 Décembre 2014 - 23:59


        

Le projet de loi Macron met dans la rue les professions réglementées

Manifestation anti Loi Macron le 10 décembre 2014 à Paris.


Notaires, greffiers, avocats, huissiers, commissaires-priseurs, administrateurs et mandataires judiciaires disent non à la version actuelle du projet de Loi Macron.




Emmanuel Macron lors de la conférence de presse le 10 décembre 2014 à l'issue du conseil des ministres :
"L'une des maladies ce sont les corporatismes (...) notre économie est bloquée par des intérêts constitués (...) qui capturent trop l'intérêt général (...) en protégeant l'intérêt de certains (...) Les instruments (...) doivent l'être en transparence pour restaurer la confiance (...)  Ce projet de loi est le fruit d'un travail collectif porté par (plusieurs ministres) (...) Cette réforme, cette ouverture des professions réglementées est emblématique de l'esprit que je veux porter pour cette loi (...) il faut regarder de façon très pragmatique ce qui marche et ce qui ne marche pas dans nos professions réglementées (...)".

Le projet de loi veut tracer "un cercle vertueux" :
"La modernisation des professions réglementées du droit doit permettre d’élargir l’accès à ces professions, d’offrir des prestations moins chères et d’ouvrir les professions les unes aux autres pour leur permettre de développer l’interprofessionnalité. La réforme vise à améliorer le fonctionnement de ces professions, sans remettre en cause leurs fondamentaux. La liberté d’installation offrira à ceux qui ont les diplômes nécessaires la possibilité d’ouvrir leur étude ou leur cabinet là où il y a des besoins, sans déstabiliser l’équilibre des territoires ni les professionnels aujourd’hui installés. La réglementation des tarifs reflètera davantage les coûts réels. Enfin, l’ouverture de l’accès au capital encouragera l’investissement pour rendre l’activité plus efficace et rapprocher les professions".

Le débat ne fait que commencer et les notaires, greffiers, avocats, huissiers, commissaires-priseurs, administrateurs et mandataires judiciaires veulent le faire savoir. Ils ont également des mesures à proposer au Gouvernement"pour améliorer le système".
"Nous ne sommes pas des nantis" rappellent-ils.
A suivre sur Paris Tribune, les messages envoyés au Gouvernement par les 50.000 manifestants et au-delà par l'ensemble des professions réglementées.

Manifestation des professions réglementées contre la Loi Macron
  • Manifestation des professions réglementées contre la Loi Macron
  • Manifestation des professions réglementées contre la Loi Macron
  • Manifestation des professions réglementées contre la Loi Macron
  • Manifestation des professions réglementées contre la Loi Macron
  • Manifestation des professions réglementées contre la Loi Macron







Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.