Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



18/05/2009 - 18:09
Fabien Nizon
        

Les Reliques du Bouddha Shakyamuni accueillies en France

A côté de chez vous



Après deux jours de cérémonies, les reliques du Bouddha historique, offertes par la Thaïlande à la France, ont été accueillies dans le 12ème arrondissement à la Grande pagode de Vincennes.



Une centaine de femmes vêtues de blanc se trouvaient en tête de cortège, suivies de moines en robe safran, grise ou brune selon leur appartenance à de nombreuses traditions bouddhistes : communauté Theravada (Asie du sud-est) thaïlandais, birmans, vietnamiens, laotiens, malais, cambodgiens.

Près d’un millier de personnes, bouddhistes et touristes curieux, ont ainsi accompagné les reliques jusqu'à la Grande pagode de Vincennes, ancienne maison du Cameroun construite pour l'Exposition coloniale de 1931, qui devient ainsi le haut-lieu spirituel du bouddhisme en France.

Une célébration religieuse s'y est ensuite tenue. Les reliques sont cependant déposées à titre provisoire, elles seront à l'avenir probablement exposées au musée Cernuschi (8ème arrondissement).
Les Reliques du Bouddha Shakyamuni accueillies en France.
Les Reliques du Bouddha Shakyamuni accueillies en France.

Partie de la Porte Dorée vers 9h, la procession a permis aux nombreux fidèles d'apporter des offrandes, simples, comme des fleurs, des bâtonnets d'encens, ou encore quelques cierges.

Le silence n'y était pas de rigueur. On pouvait entendre, malgré la pluie, de nombreuses prières, chants et danses rythmés par les percussions coréennes.

En l'an bouddhique 2442 (1898), une prophétie d'un grand maitre bouddhiste révéla que les Reliques du Bouddha historique quitteront le sol thaïlandais pour l’Occident 111 ans plus tard, soit en 2009. C’est ainsi que la communauté bouddhiste asiatique a décidé d’offrir ces reliques à la France.

Elles ont été remises officiellement le 17 mai, période du Vesak, à l’Union Bouddhiste de France (UBF) au terme d’une superbe procession.

Les fêtes du Vesak sont hautement symboliques pour les bouddhistes, elles représentent la commémoration de la naissance, de l'éveil, et du passage en nirvana du Bouddha Sakyamuni.
Prières, chants et danses rythmés par les percussions.
Prières, chants et danses rythmés par les percussions.

Constituées d'une partie des résidus de crémation du corps du Bouddha historique, mort en 544 avant notre ère, les reliques déposées dans une sculpture dorée figurant une pagode ont été déposées dans le temple.

Trois jours de cérémonies ont ainsi marqué l'arrivé en France des Reliques. Il s'agit d'un événement très important pour la communauté Bouddhiste de Paris.

"C'est l'équivalent de la venue du Saint-Suaire à Notre-Dame de Paris pour les catholiques" a affirmé Malavong Sengdara, l'un des porteurs.

L'installation des reliques a été suivie par un rituel religieux. Cette fête a aussi été l'occasion de présenter l'univers culturel bouddhique grâce à plusieurs ateliers de calligraphie, danses et chants.

Unique événement de ce type en Europe, l'accueil des reliques du Bouddha en France, pays qui compte la plus grande diversité de communautés bouddhistes en Europe permet la réalisation de la prophétie.


- 7 juillet 2013 : Des bombes visent le lieu sacré bouddhiste de Bodhgaya en Inde : l'attentat n'est pas revendiqué.
- 15 mai 2009 : Musée Cernuschi : prêt d'oeuvres pour l'exposition des reliques du Bouddha.
- 15 mai 2009 : Les reliques du Bouddha Shakyamouni à l'Hôtel de Ville.
Un événement important.
Un événement important.




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.