Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



24/11/2013 - 19:40
        

Les marches d’Eiffel ou la gloire chez soi

8e arrondissement : Vente aux enchères chez Artcurial, 7 Rond-Point des Champs-Elysées 75008 Paris.



La Tour Eiffel, ça c’est Paris, et ce sera à qui ? Une partie d’escalier de la Tour Eiffel aux enchères.



Monter et descendre les marches les plus célèbres du monde. C’est une activité sportive. C’est bon pour la santé. Les fouler, avoir sous ses pieds le symbole de la capitale de la France, quelle excitation. Se dire qu’en 1889, pendant l’exposition universelle, aller vers le sommet de la Tour Eiffel, c’est être au centre du monde, le peuple de la capitale et le monde à ses pieds, quelle griserie. Et toucher le fer, ne pas le croiser, le caresser et puis, communiquer, écouter son histoire, les ondes partent bien du sommet de la tour pour nous parler, nous informer, nous séduire.

La Tour Eiffel, ça c’est Paris, et ce sera à qui ?

Est-ce que ce seront les pensées de l’adjudicataire, le lundi 24 novembre 2013, chez Artcurial d’une partie de l’escalier hélicoïdal de la Tour Eiffel mise aux enchères ?

La vacation, organisée par Maîtres Briest-Poulain-F.Tajan, commissaires priseurs associés débute à 19 heures au 7, Rond Point des Champs-Elysées à Paris dans le 8e arrondissement. Son thème est l’art déco. Avant les journaux de la télévision du soir, le lot sera adjugé puisque le lot le plus insolite, la Tour Eiffel lance la soirée d’enchères. Après tout, la Tour Eiffel n’est-elle pas la "première dame" de la capitale ?

Le lot numéro 1 est ainsi décrit au catalogue :

"Gustave EIFFEL (1832-1923) 
ESCALIER DE LA TOUR EIFFEL
 PARTIE DE L'ESCALIER HÉLICOÏDAL, 1889 en fer forgé boulonné qui reliait le deuxième étage au troisième étage de la Tour Eiffel. Repeint en blanc gris.


Hauteur 347 cm (136.6 in.)
 Diamètre 170 cm (66.9 in.)
 Nombre de marches: 19
 Poids: 750 kg


Historique :
 Escalier d'origine démonté en 1983 pour laisser place à de nouveaux ascenseurs.


La photocopie d'un certificat signé conjointement par Nicolas Lefevre directeur général de la SETE (Société d’Exploitation de la Tour Eiffel ndrl) et Rémi Ader, commissaire-priseur, sera remise à l'acquéreur.



Provenance :
 Tour Eiffel
 - Vente de l'Escalier de la Tour Eiffel,
Maîtres Ader-Picard-Tajan, 1er décembre 1983, Paris.
 Collection particulière.

Vente Maître Ader, Paris, 2008.
 Collection particulière, Suisse.



Bibliographie : Le couronnement de la Tour Eiffel, L'illustration, 6 avril 1889. 
Le Monde Illustré, 13 avril 1889.
Tour Eiffel aux enchères, Gazette de l'Hôtel Drouot, n° 40, 25 novembre 1983.
 La restauration de la Tour Eiffel, Paris Projet n° 23-24, 1983.
F.R., La Tour Eiffel en morceaux , Le Figaro, 27 novembre 1983.
 Nicole Le Caisne, Morceaux choisis de la Tour Eiffel, L'Express, du 2 au 8 mars 1984, pp. IX et X.
Roland Barthes, La Tour Eiffel, Éd. André Martin, Paris,1989.
 Amélie Granet, Catalogue sommaire illustré du fonds Eiffel, Éd. Réunion des Musées Nationaux, Paris, 1989, pp. 105, 111, 121.
 Bertrand Lemoine, La Tour de M. Eiffel, Éd. Gallimard, Paris, 1989, pp. 68-69, 106-107 et p. 132-133.
 Frédéric Seitz, La Tour Eiffel, 100 ans de sollicitude, Éd. Belin, Paris, 2001, pp. 109-125.


EIFFEL TOWER'S ORIGINAL STRAIRCASE, 1889"
.

Gustave Eiffel et son gendre sur l'escalier de la Tour Eiffel - Crédit photo : Artcurial Briest - Poulain - Tajan / DR.
Gustave Eiffel et son gendre sur l'escalier de la Tour Eiffel - Crédit photo : Artcurial Briest - Poulain - Tajan / DR.
La Tour Eiffel est réelle et elle est pourtant légendaire. Critiquée à l’époque où elle est érigée, le gouvernement en 1909, vingt ans après, s’interroge sur son utilité et son avenir car son entretien est onéreux. Un aventurier apprend la nouvelle dans la presse. Quelle aubaine. Palloy, l’entrepreneur a démoli la Bastille, dès le soir du 14 juillet 1789, pour récupérer les pierres et servir la Patrie. Eh bien, le Comte Victor Lustig, fils d’entrepreneur, va vendre la Tour Eiffel. A qui ? A des ferrailleurs, bien sûr ! Mais s’il raconte des contes pour adultes, il n’est pas noble, tout simplement escroc de haute volée. Et le ferrailleur hameçonné porte le nom prédestiné de Poisson.

Rien de tel pour la vente aux enchères. Le tronçon d’escalier présenté a été découpé lorsque le vieil ascenseur hydraulique qui desservait le deuxième et le troisième étage a été remplacé par deux cabines électriques. Il n’a pas été le seul, 24 tronçons de taille différente ont été ainsi détachés de l’armature d’origine et 20 ont été dispersés aux enchères, pour la première fois le 1er décembre 1983 lors d’une vente exceptionnelle qui s’est déroulée à la Tour Eiffel. Des parties originales de la Tour Eiffel sont ainsi parties à la conquête du monde, aux Etats Unis, aux Pays Bas, en Suisse et ailleurs.

Certes ce n’est pas la Tour Eiffel dans son entier qui est en vente mais 19 marches dont l‘origine est certifiée. Le suspense dans la cour de Artcurial au Rond-Point des Champs-Elysée risque d’être hitchcockien, même s’il n’y a pas 39 marches.

Le propriétaire actuel, de nationalité helvétique, a décidé de la restauration du tronçon d’escalier. Avec la minutie d’un suisse, elle a été assurée avec soin et dans l’esprit de l’œuvre d’origine. C’est un amoureux de la Tour Eiffel.

L’escalier mis aux enchères a donc franchi une seconde fois les Alpes pour revenir près de son site d’origine, à Paris, non loin des fers élégants et fiers qui dominent le 7e arrondissement auxquels il a été arraché il y a trente ans.

Une partie d’escalier de la Tour Eiffel aux enchères. La vacation organisée par Maîtres Briest-Poulain-F.Tajan, commissaires priseurs  associés débute à 19 heures le lundi 25 novembre 2013 au 7, Rond Point des Champs-Elysées dans le 8e arrondissement de Paris.
Une partie d’escalier de la Tour Eiffel aux enchères. La vacation organisée par Maîtres Briest-Poulain-F.Tajan, commissaires priseurs associés débute à 19 heures le lundi 25 novembre 2013 au 7, Rond Point des Champs-Elysées dans le 8e arrondissement de Paris.
Cela vaut un surcroît de frais de vente pour l’adjudicataire car l’œuvre est soumise à la TVA à l’import puisque la confédération helvétique n’est pas membre de l’Union européenne.

Aux frais de vente qui sont fixés par le commissaire priseur soit, 29,704 % TTC pour un lot adjugé moins de 30.000 € et 23,92 % TTC pour la tranche entre 30.001 € jusqu’à 600.000 €, s’ajoute sur la totalité du prix d’adjudication cette taxe de 7 %. Il faut également que l'acheteur prévoit un déménageur spécialisé puisqu'il ne peut pas partir avec son lot de 750 kg à la main. Artcurial l'installé à l'aide d'une grue.

Ces frais élevés seront pris en compte par les enchérisseurs car au final ce qui compte c'est le prix payé et force est de constater que les frais cumulés qui pèsent sur le vendeur et sur l’acheteur occasionnent une pression à la baisse sur la valeur des œuvres et incitent à des négociations sur le marché libre sans passer par les maisons de vente.

Pourtant, l’estimation située entre 20.000 et 30.000 € paraît basse. S’il y a foule à Paris, si les téléphones crépitent depuis l’étranger pour participer, le prix devrait être bien plus élevé. Parce que la vanité s’en mêle, posséder les marches d’Eiffel, c’est de la gloire chez soi et cela permet de s’exclamer "Regardez, ça c’est Paris !"


Articles liés :
- Qui va acheter la Tour Eiffel ?
- Curiocités : la curiosité de la Tour Eiffel : une anecdote historique sur la Tour Eiffel à découvrir avec Curiocités.
- Gustave Eiffel ou le magicien de fer : une exposition sur Gustave Eiffel en 2009 à l'occasion des 120 ans de la Dame de Fer.
- Voleurs pris la main dans le sac
- Tour Eiffel : Réserver votre billet en ligne à l'heure de votre choix.

Articles :




Et aussi
< >

Samedi 25 Juin 2016 - 14:50 Un ours blanc en robe noire

Lundi 12 Octobre 2015 - 13:04 Des cannes pour l’élégance et les passions

Dimanche 27 Septembre 2015 - 19:49 Erotisme masculin pour hommes

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.