Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



12/03/2012 - 10:36
        

Les mises au point de Claude Goasguen

Le conseil du 16e arrondissement le 5 mars 2012.



Le député-maire du 16e arrondissement met les points sur les i lors du conseil du 16e arrondissement du mois de mars.



Dans la ligne de mire de Claude Goasguen : la cession d’un terrain pour la construction de trois logements, la gestion des concessions du Trocadéro et de la Tour Eiffel, l’initiative de deux élus à propos du projet d’aire d’accueil des gens du voyage et enfin sur la propreté des rues de l’arrondissement.

La bataille du maire pour les logements sociaux

Après la désignation du secrétaire de la séance et l’adoption du compte rendu du dernier conseil, Claude Goasguen ouvre le conseil du 16e sur un projet de délibération lui tenant particulièrement à cœur, la cession d'un ensemble immobilier situé 43 - 45 rue Raynouard.
« Ce terrain est en vente malgré nos revendications » déplore Claude Goasguen. Il poursuit en expliquant que trois logements seront construits sur ce terrain pour la somme de 4,5 millions d’euros alors qu’il souhaitait y voir l’implantation d’habitats sociaux.
Le député-maire rappelle qu’il soutient les associations de riverains « sur ce cas et même dans tous les cas ». La délibération sera rejetée par le conseil à l’exception d’un vote pour.

Une enquête administrative sur la gestion des concessions

 La seconde délibération concerne la signature de 11 conventions d'occupation du domaine public pour l'exercice d'une activité commerciale sur des sites prestigieux de Paris.
Un projet également important pour le maire du 16e arrondissement puisque dans la nuit du 14 au 15 février dernier, un stand de crêpier du Trocadéro a été dévasté par un incendie d’origine criminelle.
En rappelant que les conventions suscitent des convoitises aigues entre les concessionnaires, le député-maire ajoute qu’il va, en parallèle de l’enquête judiciaire, demander l’ouverture d’une enquête administrative sur la  gestion administrative des concessions.
Claude Goasguen prévoit également d’appuyer sur la nécessité d’une totale transparence dans ce domaine au Conseil de Paris.
Les élus approuvent cette délibération à l’exception de Laurence Dreyfuss, conseillère de Paris (UMP), qui indique qu’elle-même et quatre de ses collègues s’abstiennent, préférant attendre la réponse de Paris.

Pas d’initiatives en dehors du conseil d’arrondissement

A la fin du conseil, lors des questions diverses, Claude Goasguen s’est adressé directement aux conseillers de Paris Laurence Dreyfuss et David Alphand (UMP), en fustigeant leur initiative concernant le projet d’aire d’accueil des gens du voyage qui devait être installé sur une partie du square de l'Amiral-Bruix.
Les deux élus avaient envoyé une lettre ayant trait à l'abandon du projet d'aire des gens du voyage, en dehors du conseil d'arrondissement. « Le conseil a voté l’abandon du projet » explique le député-maire.
Les intéressés se défendent en répondant avoir suivi le voeu déposé lors du dernier Conseil de Paris. Mais Claude Goasguen rappelle que ce sont les décisions du conseil d'arrondissement qu'il faut suivre.

La propreté des rues n’est pas l’affaire du maire

Toujours lors des questions diverses, dernière mise au point du député-maire: « J’en ai assez de me faire interpeller dans les rues sur la saleté des trottoirs, l’arrondissement n’est pas responsable de la propreté ! » Claude Goasguen indique qu’il va poster un billet sur le site internet de la mairie pour rappeler aux habitants que c’est bien la Ville de Paris qui gère la propreté des rues.
En suggérant de corriger la loi PLM, le député-maire souligne que depuis plusieurs années, aucun poste supplémentaire n’a été créé dans le 16e.
 

Sur ces bonnes paroles, le conseil d’arrondissement s’achève aux alentours de 19h30.
Début du conseil du 16e arrondissement à 18h - Photo : GB.
Début du conseil du 16e arrondissement à 18h - Photo : GB.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.