Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



19/03/2013 - 05:16
        

Les sénateurs choisissent l'obscurité

Une audition de commission d'enquête "pas ouverte au public et à la presse".



Les sénateurs de la commission d'enquête "sur l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé" ne veulent pas rendre ouverte au public et à la presse l'audition du porte-parole de l'Eglise de scientologie en France.



Quelle mouche a piqué le président Alain Milon (UMP), sénateur du Vaucluse ?

A la tête d'une commission d'enquête constituée les 3 et 10 octobre 2012, il a procédé avec le rapporteur sénateur du Cantal Jacques Mézard (RDSE, Rassemblement Démocratique et Social Européen) et les 19 autres membres de la commission à une vingtaine d'auditions publiques et ouvertes à la presse.

C'est la règle depuis une loi de 1991. Il existe des exceptions : il est toujours possible à une personne convoquée pour être entendue de solliciter le huis clos.

Une commission sous ordonnance

Selon nos informations, le porte-parole de l'Eglise de scientologie en France n'a pas réclamé de restriction à l'accès à la presse et au public lors de son audition fixée au Sénat salle 245 le mercredi 20 mars 2013 à 16h30.

Le président Alain Milon a décidé de refuser aux citoyens d'accéder à cette audition peu banale qui constitue un événement d'actualité. C'est surprenant.

Jusqu'à maintenant, les travaux de la commission d'enquête sénatoriale "sur l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé" ne passionnent guère la foule et les médias. Il est vrai que la succession récente de scandales sanitaires (Mediator, Diane 35, amiante) capte l'attention.

L'audition d'un responsable de l'Eglise de scientologie, installée dans le XVIIe arrondissement de Paris, était l'occasion de braquer les projecteurs sur la commission.

Son président a contre toute attente exclu le public et empêche la presse d'assister à l'audition. Pourquoi ? Alors que le porte-parole entre dans l'arène, les Français sont privés de spectacle.

© Oleksii Sergieiev - Fotolia.com
© Oleksii Sergieiev - Fotolia.com

convocation_de_l__eglise_de_scientologie_au_senat.pdf Convocation de l'église de scientologie au Sénat.pdf  (51.88 Ko)




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.