Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
     



© Paris Tribune « Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation »
Lundi 15 Juin 2015 - 00:13
Vaea Devatine et Elodie Châtrain




        

Les socialistes parisiens ne se radicalisent pas

Elections à la fédération du Parti Socialiste à Paris



Rémi Féraud, maire du 10e arrondissement, président du groupe PS au conseil de Paris, non candidat à sa réélection à la tête de la fédération PS à Paris, laisse la place à Emmanuel Grégoire, adjoint à la Maire de Paris chargé des questions relatives aux ressources humaines, aux services publics, à la modernisation de l'administration.



© nito - Fotolia.com
© nito - Fotolia.com

Les frondeurs ne gagnent pas Paris

Le site du PS parisien n'a pas encore été mis à jour mais le nouveau Premier secrétaire fédéral de Paris s'appelle Emmanuel Grégoire et non plus Rémi FéraudLe vendredi 12 juin 2015 en soirée, toutes les sections PS de la capitale votaient deux fois : pour désigner leur responsable de section d'arrondissement et pour élire le Premier secrétaire du PS de la fédération parisienne.

Parmi les arrondissements où le nombre de votants ne dépassait pas 40 personnes, se trouve, par exemple, le 6e arrondissementFrançois Comet est réélu à la tête de la section à l'unanimité des votants. Cet arrondissement ne figure pas en haut de la liste des "arrondissements et quartier à conquérir", au grand soulagement des élus du 6e, qui, par ailleurs, avaient craint la réélection de Romain Levy, conseiller de Paris PS sortant en mars 2014, avant que celui-ci ne soit définitivement sorti du jeu politique aux municipales.

Pour être en haut de la pyramide, le candidat de la motion B, les partisans de Christian Paul, frondeur socialiste, n'a pas fait le poids face au candidat de la motion A, celle de "Camba" pour Jean-Christophe Cambadélis, député du 19e arrondissement de Paris et actuel Premier secrétaire du Parti Socialiste français. L'ancien militant de l'Organisation communiste internationaliste (OCI), ex-trotskiste passé à la social-démocratie, impliqué dans l'affaire des emplois fictifs de la MNEF traitée par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris en 2006, n'est plus frondeur. Son candidat à Paris, Emmanuel Grégoire, adjoint à la Maire de Paris Anne Hidalgo, a été préféré par les militants à Frédéric Hocquard, un autre adjoint à la Mairie de Paris désigné conseiller délégué auprès du Premier adjoint Bruno Julliard chargé des questions relatives à la "Nuit".

La fronde radicale socialiste n'a pas gagné Paris. Les frondeurs du PS n'ont pas gagné Paris. Au grand dam d'une partie des votants mis en minorité.




Infos Paris | Actus Paris | Flash Paris



Publicités




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Les meilleures et les pires des interventions publiques sont sur Paris Tribune.