Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



18/04/2013 - 16:40
        

Les vendangeurs d’horodateurs

Xe arrondissement : fait divers de pillage d'horodateurs.



Le produit des horodateurs de la commune de Rochefort retrouvé à Paris.



La brigade des réseaux ferrés (BRF) de surveillance dans l’enceinte de la Gare de l’Est où des voleurs de bagages sont signalés, interpellent le 15 avril 2013 vers 14h20 deux individus quittant précipitamment les lieux et portant un sac à dos.

Un préjudice total estimé à 22 000 euros

Les deux hommes, âgés de 21 et 26 ans, sont trouvés porteurs de 3 574 pièces de monnaie pour une valeur totale de plus de 1 800 €.

Ils déclarent qu’il s’agit de leur salaire suite à des vendanges et cueillettes de pommes effectuées dans la région de la Rochelle (17). Malheureusement pour eux la récolte de ces fruits ne se fait pas en cette saison.

Les enquêteurs vont cependant orienter leurs recherches vers cette commune car les individus sont détenteurs de contraventions SNCF relevées lors d’un voyage effectué entre La Rochelle et Paris.

L’enquête permet d’établir que la somme d’argent qu’ils détiennent correspond justement au butin évalué par les services municipaux de Rochefort suite au dernier vol commis dans des horodateurs de cette ville.

De plus, l’ADN d’un des 2 individus, connu pour de tels faits, a été identifié lors de dégradations perpétrées sur le même genre d’appareil en décembre 2012.

Originaires du nord-est de la France, les deux voleurs, faisant également l’objet de fiche de recherche, ont été déférés.


Source : Service de la communication de la Préfecture de Paris.




Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.