Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : bac, cannabis, daeler, malakoff, nanterre, vanves
22/09/2011 - 15:40
        

Liberté et sursis

Circulation de cannabis dans les Hauts-de-Seine.



Cache-cache stupéfiant dans les Hauts-de-Seine.



Deux affaires de drogue résolues, avec liberté pour les uns et une peine avec sursis pour les autres.

© pavel siamionov - Fotolia.com
© pavel siamionov - Fotolia.com
Le 13 septembre 2011 au début d’après-midi à Nanterre (92). L’attention des policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) est attirée par deux hommes car l’un tient un sac qui laisse apparaître un bloc brunâtre.
A leur vue, ce dernier le jette dans une poubelle : il s’agit en fait d’un pain de résine de cannabis de plus de 3 kilogrammes.
Agés de 18 et 21 ans, ils sont interpellés puis déférés et finalement laissés libres.

Le même jour, à 23h45 à Malakoff (92), les policiers de la BAC de Vanves (92) contrôlent un homme adossé à son fourgon qui est mal stationné.
Ils lui demandent de présenter le triangle de signalisation obligatoire. L’homme sort alors de son coffre une glacière qu’il consent à ouvrir : elle contient, à leur grand étonnement, 4 savonnettes de résine de cannabis, d’un poids total proche de 250 grammes.

Le dealer présumé, âgé de 40 ans et déjà impliqué dans 33 procédures, est interpellé.
La perquisition du véhicule permet la découverte de près de 5 000 euros, et de plus de 200 grammes de résine de cannabis supplémentaires dissimulés dans des coussins et la garniture du plafonnier.
Le 'cachottier' déféré est condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et laissé libre.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.



Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris

Les faits | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.