Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



26/09/2017 - 20:40
        

Martinique, Guadeloupe et La Réunion : les trois collectivités d'outre-mer spontanément citées par les Français

La synthèse des résultats d'une étude Harris Interactive avec le concours d’Atout France.



L'un des ateliers de la deuxième édition des Rencontres nationales du tourisme outre-mer organisée au Ministère des Outre-mer s'est intéressé à la "Notoriété et image des destinations d’outre-mer".



Tombolo de l'ilet sainte marie martinique (972) par Agena.p sous licence CC.
Tombolo de l'ilet sainte marie martinique (972) par Agena.p sous licence CC.
Suite à la deuxième édition des Rencontres nationales du tourisme outre-mer qui s'est tenue le lundi 25 septembre 2017 au ministère des outre-mer, la société Harris Interactive rend publique la synthèse de la première étude sur la notoriété et l’image des destinations ultramarines sur le marché hexagonal.
 

Collectivités d'outre-mer : le trio de tête

Dans cette étude, on apprend que les trois premières destinations ultramarines spontanément citées par les Français vivant en métropole sont la Martinique, la Guadeloupe et La Réunion. Ce même trio se retrouve dans les liens personnels que les Français de l’Hexagone entretiennent avec les Français d’outre-mer. La Réunion se détache avec 18 % puis suivent la Guadeloupe et la Martinique avec 13 %.
 

Des collectivités citées

L'étude mesure également l'attrait des destinations d'outre-mer pour les Français de l'Hexagone : 40 % d'entre eux déclarent avoir déjà visité un territoire d’outre-mer, et en moyenne un sur deux se dit attiré par une destination ultramarine ; 7 sur 10 privilégient La Réunion et la Polynésie française (Tahiti et ses Iles) comme destination de vacances.

Si toutes les collectivités d'outer-mer ne semblent pas avoir été citées dans l'étude par les Français métropolitains, les collectivités citées ont un « potentiel de développement touristique » indique la ministre des outre-mer qui précise :
 
« La France est toujours la première destination touristique mondiale avec plus de 83 millions de visiteurs enregistrés l’année dernière. Le gouvernement s’est fixé pour objectif de passer à 100 millions à l’horizon 2020. Chaque territoire d'outre-mer et d'hexagone a ses spécificités, ses forces, ses fragilités, ses potentiels propres. Et c’est par l’apport de tous, élus, acteurs privés, société civile, clairement inscrits dans les réalités de vos territoires respectifs, que nous pourrons relever ce formidable défi ! »
Annick Girardin, ministre des outre-mer originaire de Saint-Pierre et Miquelon, communiqué du 26 septembre 2017.

Des collectivités non citées

Il faudra attendre la version complète, « bientôt » disponible sur le site de la société Harris Interactive, pour savoir si la Nouvelle-Calédonie, « potentiel de développement touristique » s'il en est pour ceux qui la connaissent, aurait, par exemple, été également citée comme destination de vacances par les métropolitains.
 



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.