Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
     



© Paris Tribune « Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation »
Mercredi 9 Avril 2014 - 17:17




        

Nathalie Kosciusko-Morizet chef de l'opposition à Paris

Lendemain d'élections à Paris : NKM et la nouvelle donne à droite.



Nathalie Kosciusko-Morizet est élue à l'unanimité présidente du groupe UMP au conseil de Paris.



Une deuxième femme pour diriger le principal groupe d'opposition au conseil de Paris : après Françoise de Panafieu en 2006, avant les municipales de 2008, Nathalie Kosciusko-Morizet prend les rennes du groupe UMP au conseil de Paris au lendemain des municipales de 2014.

Le groupe UMPPA devient groupe UMP

5 urnes étaient prévues mais aucune n'a servi. Les 55 conseillers de Paris de l'UMP et de la société civile élus les 23 et 30 mars 2014 sous et avec les couleurs de l'union UMP UDI Modem avec Nathalie Kosciusko-Morizet ont préféré voter à main levée pour la seule candidate. Le mercredi 9 avril 2014 vers midi, ils élisent à l’unanimité Nathalie Kosciusko-Morizet à la présidence du groupe UMP au conseil de Paris.

Le suspens aura duré 10 jours. Interrogé sur France 3 le 30 mars 2014 au soir du 2nd tour, Jean-Didier Berthault, directeur de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet, éludait la question posée en direct par le journaliste Daïc Audouit : "Nathalie Kosciusko-Morizet va-t-elle prendre la tête de l'opposition au conseil de Paris ?" La question est répétée avant un début de réponse : "Nathalie Kosciusko-Morizet s'impliquera toujours pour les Parisiens". Le 5 avril 2014, lors de l'élection d'Anne Hidalgo à la Mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet s'impose comme la principale opposante et une première passe d'armes a lieu entre le nouveau Maire et elle.

Le groupe change de nom, passant de groupe UMPPA (UMP et Apparentés) à groupe UMP. Les élus parisiens membres du groupe ne sont pas tous adhérents au parti politique UMP mais "ils ont signé une charte d'adhésion au groupe UMP" au conseil de Paris, explique Jean-Didier Berthault. Il s'agit d'harmoniser le nom des différents groupes de l'UMP. Objectif : gagner la Mairie de Paris en 2020, les élections régionales en 2015 et les élections présidentielles, législatives et sénatoriales à Paris en 2017.

Nathalie Kosciusko-Morizet, nouveau chef de l'opposition à Paris - Photo : Archives PT.
Nathalie Kosciusko-Morizet, nouveau chef de l'opposition à Paris - Photo : Archives PT.

Répartition des postes entre tractations et récompenses

Nathalie Kosciusko-Morizet présidente, ont été élu à l’unanimité :

- Jean-François Legaret, premier vice-président, précédent président du groupe UMPPA au conseil de Paris, n°2 aux primaires ouvertes de l'UMP pour les municipales
- Pierre-Yves Bournazel, vice-président délégué, conseiller de Paris du 18e arrondissement, l'un des trois porte-parole de NKM pendant la campagne.
- Pierre Gaboriau, trésorier, conseiller de Paris du 16e arrondissement, un fidèle de Claude Goasguen, député-maire du 16e.

La présidente s'entoure de deux conseillers politiques :
- Delphine Bürkli, conseiller de Paris dans le 9e arrondissement passé à droite grâce à une réserve de 159 voix.
- Jean-Didier Berthault, son directeur de campagne pendant les municipales. Il cumule le poste de conseiller politique et de vice-président.

18 vice-présidents ont également été désignés :

> Quatre conseillers de Paris des 3e, 10e et 20e arrondissement, une nouveauté depuis 2008, deviennent vice-présidents du groupe :
- Marie-Laure Harel, conseiller de Paris du 3e arrondissement
- Deborah Pawlik, conseiller de Paris du 10e arrondissement
- Nathalie Fanfant, conseiller de Paris du 20e arrondissement
- Atanase Perifan, conseiller de Paris du 20e arrondissement.

> Un conseiller de Paris dans un arrondissement qui semblait perdu pour la droite :
- Florence Berthout, conseiller de Paris dans le 5e arrondissement où Dominique Tiberi "sauve la droite", devient vice-présidente.

> Deux conseillers de Paris élus à la surprise générale, secrétaires nationaux du parti politique UMP, deviennent également vice-présidents :
- Goeffroy Boulard, conseiller de Paris du 17e arrondissement, directeur de campagne de Brigitte Kuster maire du 17e aux municipales, épinglé pour l'attribution d'un logement par la Commission Logement du 17e.
- Alexandre Vesperini, conseiller de Paris du 6e arrondissement, un nouveau fidèle de Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e.

> Enfin, onze conseillers de Paris dont les arrondissements se sont maintenus à droite deviennent vice-présidents :
- Valérie Montandon, conseiller de Paris du 12e arrondissement avec une alliance remise en cause avec le Parti Chrétien Démocrate.
- Patrick Tremege,conseiller de Paris du 13e arrondissement
- Agnès Evren, conseiller de Paris du 15e arrondissement
- Jean-Baptiste Menguy, conseiller de Paris du 15e arrondissement, un fidèle de Philippe Goujon, député-maire du 15e.
- Daniel-Georges Courtois, conseiller de Paris du 15e arrondissement
- Céline Boulay-Esperonnier, conseiller de Paris du 16e arrondissement
- Pierre Auriacombe, conseiller de Paris du 16e arrondissement
- Catherine Dumas, conseiller de Paris du 17e arrondissement
- Jean-Didier Berthault, conseiller de Paris du 17e arrondissement
- Anne-Constance Onghena, conseiller de Paris du 19e arrondissement
- Jean-Jacques Giannesini, conseiller de Paris du 19e arrondissement.


Articles :
- 13 septembre 2012 : Jean-François Legaret élu président du groupe de l'opposition à Paris.
- 13 septembre 2012 : Election en cours du Président du groupe UMPPA au Conseil de Paris.
- 8 avril 2010 : Jean-François Legaret candidat à la présidence du groupe UMPPA au Conseil de Paris.
- 31 mars 2014 : NKM perdre.




Infos Paris | Actus Paris | Flash Paris



Publicités




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Les meilleures et les pires des interventions publiques sont sur Paris Tribune.