Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : 2015, front national, régionales
07/12/2015 - 04:25
        

Nouveau score : le Front National rassemble environ 30 % des votes exprimés

Paris, 7 décembre 2015 - Les élections régionales en France métropolitaine



Le Front National se place en tête avec environ 30 % des suffrages exprimés.



Le Front National arrive en zone 30 © Björn Wylezich - Fotolia.com
Le Front National arrive en zone 30 © Björn Wylezich - Fotolia.com
Avec 30% des suffrages exprimés en métropole, le Front National est passé devant les Républicains UDI Modem et leur score commun de 27%, et devant le PS et ses alliés du Parti Radical de Gauche et de l'Union des Démocrates et Ecologistes et leur score commun de 24%. 
Le premier tour des élections régionales voit le Front National augmenter son score. Il prend position dans 6 régions en métropole, dont 2 définitivement acquise à la droite et au centre suite au retrait de la liste du Parti Socialiste "pour faire barrage au Front National" : en Nord Pas-de-Calais Picardie et en Provence Alpes Côte d'Azur.

Nicolas Sarkozy s'est prononcé pour le maintien des listes des Républicains, en écartant toute fusion ou retrait. Ses alliés UDI appellent à réagir comme les socialistes en demandant le retrait des listes Les Républicains UDI Modem là où le Front National pourrait remporter les élections régionales au second tour. 

Le Front National est en tête dans 6 régions, en Nord-Pas-de-Calais Picardie, en Provence Alpes Côte d'Azur, en Alsace Lorraine Champagne Ardenne, au Centre, en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées et en Bourgogne Franche-Comté. Les Républicains sont en tête dans 4 régions et le Parti Socialiste est en tête dans 3 régions.


 




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.