Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



15/07/2010 - 18:19
Tiphaine de Poix
        

Paris à la VERTicale

Paris, un nouveau havre de paix végétal ?



Véritable tendance du moment, les murs végétalisés, objet d’un engouement mondial, poussent un peu partout dans Paris.



A l’origine de cet enthousiasme, la façade végétale du Musée du quai Branly. Retour aux sources et découverte de deux autres lieux hauts en couleur au sein de la capitale.

Première halte : Quai Branly dans le 7e arrondissement. Depuis 2004, près de 800 m² de végétaux recouvrent à la verticale l’un des quatre bâtiments du Musée du quai Branly. Patrick Blanc, botaniste et chercheur au CNRS en est le créateur. A partir d'une structure de base, il ajoute une plaque de PVC sur laquelle deux couches de feutre de polyamide sont agraphées ; avec un réseau de tuyaux commandés par des électrovannes, complétées par des plantes tropicales adéquates, le tour est joué.
(c) Oeuvre de Patrick Blanc : facade végétalisée du Musée du quai Branly
(c) Oeuvre de Patrick Blanc : facade végétalisée du Musée du quai Branly

Second lieu qui mérite également le détour : la Tower Flower dans un éco-quartier au nord du 17e arrondissement. Bâtiment de 10 étages imaginé par l’architecte Edouard François, elle accueille une trentaine d’appartements sociaux ainsi qu’un parking souterrain sur trois niveaux. La tour à l’allure d'un pot de fleur géant, visible depuis les trains de banlieue des lignes au départ de la gare Saint-Lazare, présente la particularité d’être entourée de 380 pots en béton Ductal (béton léger et résistant) abritant une multitude de variétés de bambous sur les balcons. Mieux qu’une symphonie pastorale, le vent fait bruisser les multitudes de feuilles. Les habitants de cet immeuble atypique exercent leurs talents de jardinier les oreilles dans le vent. Le parisien de passage dans le quartier se sent également en pleine campagne, et écoute le murmure de la nature.
Tower Flower de l'architecte Edouard François
Tower Flower de l'architecte Edouard François

Pour finir ce tour d'horizon très nature, passage par la case BHV dans le 4e arrondissement. Pas pour faire des emplettes, mais afin d’admirer un dernier chef d’œuvre botanique mural. Il se situe sur la façade du BHV Homme, rue de la Verrerie. Le concepteur est encore Patrick Blanc qui signe là sa quatrième œuvre à Paris.

Vous êtes un amateur d'espaces verts originaux ? Point besoin d'une grande surface ni d'un gros budget pour une initiation : compter en moyenne 50 euros pour l'achat d'un cadre végétal. Une pincée de main verte, un soupçon de patience, un zeste de folie créatrice, une larme d'espoir : le charme de la jungle et ses plantes tropicales s’inviteront chez vous et n'auront plus de secret pour vous.
(c) Oeuvre de Patrick Blanc : mur vivant du BHV Homme
(c) Oeuvre de Patrick Blanc : mur vivant du BHV Homme




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.